Patrick Chauvel au Mémorial de Caen : ses photos de guerre entrent au musée

Une exposition permanente est consacrée à l'oeuvre du photo-journaliste : le public est invité à découvrir une centaine de ses clichés qui résument cinquante années passées sur tous les fronts, du Vietnam à la Syrie. Ouverture le 1er mars.
 
Syrie, 2019. Centre de tri de Tanak Field North. Des femmes et des enfants de djihadistes évacués de Baghouz attendent de recevoir des vivres, dans ce centre de tri improvisé dans le désert.
Syrie, 2019. Centre de tri de Tanak Field North. Des femmes et des enfants de djihadistes évacués de Baghouz attendent de recevoir des vivres, dans ce centre de tri improvisé dans le désert. © Patrick Chauvel / Mémorial de Caen
C'est un couloir circulaire, une machine à remonter les heures sombres de notre histoire contemporaine. L'espace d'exposition est situé à l'entrée du Mémorial, sur la mezzanine, au dessus de la librairie. Le visiteur entre en terrain de guerre avec les photos prises par Patrick Chauvel au Vietnam. En 1968, il n'avait pas 20 ans. Il fallait une bonne dose d'intrépidité et d'idéalisme pour affronter cette sale guerre, avec pour seule arme un petit appareil photo.
 
Vietnam, 1972. Delta du Mékong.
Une jeune fille attend d’être « relocalisée » par l’armée sud-vietnamienne. La stratégie de la terre brûlée visait à priver le Vietcong de l’aide de la population.
Vietnam, 1972. Delta du Mékong. Une jeune fille attend d’être « relocalisée » par l’armée sud-vietnamienne. La stratégie de la terre brûlée visait à priver le Vietcong de l’aide de la population. © Patrick Chauvel / Mémorial de Caen


L'exposition est chronologique. Elle marche sur les pas du photographe. Cambodge, Mozambique, Liban, Iran, Yougoslavie, Tchétchénie... Une petite centaine de clichés résume la carrière de ce "rapporteur de guerre" ansi qu'il aime à se définir. À 70 ans, Patrick Chauvel continue d'arpenter les points chauds de notre planète. Elle n'en manque jamais.  Les dernières photos exposées ont été prises en 2019.
 

Il montre l'humanité au milieu du chaos : rencontre avec Patrick Chauvel, un "rapporteur de guerre"

 Reportage de Lara Dolan, Carole Lefrançois et Jean-Michel Guillaud.


La guerre a marqué son histoire familiale. Patrick Chauvel, né en 1949 à Paris, est "est le petit-fils de l’ambassadeur Jean Chauvel, et le fils de Jean-François Chauvel, résistant et soldat de la 2e DB et d’Antonia Luciani, résistante et membre des SAS pendant la Seconde Guerre mondiale", souligne le Mémorial de Caen. En 52 ans années de carrière, il a couvert une trentaine de conflits armés à travers le monde. Ses images ont été publiées dans tous les grands titres de presse, de Paris-Match à Time Magazine en passant par Stern ou Newsweek.
 
Cinquante ans de conflits couverts par Patrick Chauvel
Cinquante ans de conflits couverts par Patrick Chauvel © Mémorial de Caen

En 2019, Patrick Chauvel a déposé son fonds d'archives au Mémorial de Caen, soit 380 000 images dont 80 000 sont numérisées et près de 1000 heures de vidéo. "Cette source documentaire unique" couvre "la quasi-totalité des conflits de la Guerre froide et de la période  post-11 Septembre" se félicite le Mémorial. "Tirages, négatifs, diapositives, vidéo, manuscrits ont ainsi été rassemblés et seront pour la première fois accessibles".



La folie des hommes dans le viseur : un témoignage photographique inestimable


A 70 ans, cela lui fait un peu drôle de voir son travail - son oeuvre ? - entrer dans un musée. Ce fonds n'est pas voué à prendre la poussière. Il sera mis à la disposition des chercheurs et du public : les photos exposées devraient être régulièrement renouvelées. Et, si une guerre ne le retient pas quelque part, Patrick Chauvel compte bien venir au Mémorial au moins une fois par mois afin de participer à des soirées thématiques ouvertes au grand public.

Notre métier c'est de raconter l'histoire et de la transmettre à la jeune génération et là je vois qu'il y a plein plein de jeunes dans le hall qui vont forcément monter ici , regarder les photos et comme je serai là (...), il y aura un échange, on pourra les amener à comprendre l'histoire, photos à l'appui et ils pourront consulter les archives.

 

Nous avions rencontré Patrick Chauvel à l'automne 2019 lorsque son fonds d'archives est arrivé à Caen :
 


Ouverture de l'exposition Patrick Chauvel le 1er mars 2020. Visite/rencontre avec le photographe à 16h.

 
© Mémorial de Caen
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mémorial de caen histoire photographie art sorties et loisirs culture patrimoine