• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Périphérique sud de Caen : le préfet veut déloger les gilets jaunes du rond-point “bleu” à Ifs

Des gendarmes mobiles. Photo d'illustration. / © LOIC VENANCE / AFP
Des gendarmes mobiles. Photo d'illustration. / © LOIC VENANCE / AFP

Après avoir fait intervenir les forces de l'ordre ce dimanche matin pour débloquer la Porte de Paris sur le périphérique sud, la préfecture du Calvados vient de lancer en fin de journée une opération pour rétablir la circulation sur le rond-point "bleu", à Ifs.

Par Christophe Meunier

"On tient le rond-point bleu ! On est chez nous !", lance un manifestant sur une vidéo postée en fin d'après-midi, ce dimanche, sur la page Facebook "Les Automobilistes de Normandie en Colère !".

En cette fin de week-end et à la veille d'une nouvelle semaine, la préfecture du Calvados a lancé vers 16 h 30 une opération visant à rétablir la circulation sur le rond-point bleu, porte d'entrée sur Caen et le périphérique sud ainsi que sur la 2x2 voies menant à Falaise. "La décision d'intervenir s'explique par l'entrave à la circulation sur cet accès à Caen et son périphérique et l’impossibilité d’établir un dialogue avec les manifestants sur place", indique le représentant de l'etat dans un communiqué diffusé vers 18 heures.
 

Des gendarmes mobiles sont mobilisés sur cette opération. Du gaz lacrymogène aurait été utilisé. Dans son communiqué, le préfet parle de "l’usage de la force publique, modéré et proportionné, pour contraindre les manifestants à se disperser et à libérer le site."

Pour l'instant, le périphérique sud est toujours fermé à la circulation, un périphérique sud qui avait pourtant été annoncé débloqué en début de journée.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Maître Éric Di Costanzo avocat

Les + Lus