Les pompiers de Caen en grève illimitée depuis ce lundi matin

Ce lundi matin, à la caserne de la Foile-Couvrechef à Caen
Ce lundi matin, à la caserne de la Foile-Couvrechef à Caen

Après avoir porté plainte contre leur direction le 24 décembre dernier, les soldats du feu de l'agglomération caennaise ont entamé ce lundi matin un mouvement de grève pour protester contre l'organisation de leurs services.

Par F3Normandie

"Quand les pompiers mettent le feu eux-mêmes, il faut se dire qu'il y a un souci particulier et qu'il faut y prêter attention". Le feu en question n'a rien d'un gigantesque brasier et ne présente aucun danger pour la population. Il a été allumé par les pompiers dans l'enceinte de la caserne de la Folie-Couvrechef à Caen, un symbole pour donner le coup d'envoi d'une grève illimitée (reconductible de jour en jour) lancée ce lundi matin à 8 heures comme le stipule le préavis déposé auprès de leur direction. 

Images de Matthieu Bellinghen

Les pompiers de Caen en grève illimitée depuis ce lundi matin

Voilà 18 mois que les soldats du feu de l'agglomération caennaise entretiennent des relations plus que tendues avec leur direction. La réorganisation des services et les mesures d'économie imposées par le Schéma départemental d’analyse et de couverture des risques passent mal. Le 24 décembre dernier, soixante pompiers des casernes Canada, de La Folie-Couvrechef et d'Ifs (Calvados) se sont rendus au commissariat de Caen où ils ont porté plainte individuellement pour "pression psychologique" et "mal-être au travail". La grève débutée ce lundi matin se veut le prolongement de l'action menée à Noël.

Dans leur viseur, le décret n°2013-1186 du 18 décembre 2013 relatif au décompte du temps de travail des soldats du feu, un décret pris pour se mettre en conformité avec la législation européenne qui fixe la durée du travail à 48 heures hebdomadaires en moyenne. Les responsables syndicaux dénoncent une "application stricte" de cette disposition qui "nous pose problème ainsi qu'à notre direction" et demandent "l'abrogation de cette partie du décret de manière à ce qu'on puisse retrouver une souplesse et de planning opérationnel et de flexibilité par rapport aux congés des agents".

Interviews de Hugues Roussel, vice-Président du Syndicat autonome 14, et Wilfried Van Oost, délégué du personnel CGT

Grève des pompiers de Caen: itw des responsables syndicaux

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus