Les pongistes caennais leaders surprises du championnat

L'Italien Nyagol Stoyanov a retourné une situation mal embarquée et lancé les pongistes caennais / © David Frotté
L'Italien Nyagol Stoyanov a retourné une situation mal embarquée et lancé les pongistes caennais / © David Frotté

Tout juste remonté en pro A, le Caen TTC a réalisé un bel exploit en battant hier le vice-champion de France Hennebont. Ils ont aussi obtenu dans la même journée la victoire sur tapis vert dans leur match de la semaine dernière, face à Morez. Les voilà 1ers du championnat.

Par David Frotté

Par les temps qui courent, c'est une nouvelle qui remonte le moral des amateurs de sport à Caen.
Alors que le Stade Malherbe (16e de ligue 2) provoque la honte de ses supporters, ou que les handballeurs sont derniers du championnat alors qu'ils viennent déjà de descendre en Nationale 1, le tennis de table lui surprend.

Remonté cet été en pro A, le Caen TTC se préparait à une saison difficile avec le maintien pour seul objectif. Et commencer en jouant  contre le champion et le vice-champion de France n'augurait rien de bon. Ca c'était hier...

Un premier match gagné sur tapis vert

Battu logiquement à Jura Morez (3-1) la semaine dernière, les pongistes caennais étaient déjà satisfait d'avoir pu ramener un point précieux d'un voyage chez un des favoris du pro A.
Mais hier après-midi, surprise, la Fédération annonçait match perdu pour le champion de France.
 

On n'a pas posé de réserve mais on avait bien vu qu'il y avait 2 joueurs marqués comme "étrangers" sur la feuille de match. Les documents ont à priori été envoyés trop tard par Jura Morez.
Bertrand Arcil, président du Caen TTC

Les deux pongistes en question jouaient déjà l'an dernier sous les couleurs jurassiennes. Leur club a d'ailleurs fait appel de cette décision.

Un second combat gagné à la table

Hier soir, retour à la table. Premier match à domicile avec une belle affiche : Hennebont, vice-champion de France en titre et favori logique face à Caen on comparant les équipes.

CAEN : Hachard (N°19), Stoyanov (N°26), Ouaiche (N°28)
HENNEBONT : Shengpeng Fan (N°20), Nuytinck (N°22), Walker (N°24)

Mais alors que les Normands étaient mal engagés (défaite de leur leader Antoine Hachard face au Belge Cédric Nuytinck, et Niagol Stoyanov mené 2-0), le match a compètement tourné.

Les gars ont fait peuve de combativité. Ca se joue sur des petits détails.
Xavier Renouvin, entraîneur du Caen TTC

Le Chinois jouait bien, Niagol a vraiment réussi a tenir ses nerfs et augmenter son niveau de jeu. Ensuite on sait que "Ouaichou", en position de N3, il est vraiment solide.
Antoine Hachard, joueur du Caen TTC


Des points spectaculaires, Stéphane Ouaiche en a offert une multitude au public caennais.
La nouvelle recrue, champion de France à deux reprises (2014 et 2016) est connu pour ça. Il a juste besoin de confiance après deux années difficile. Sa victoire lors de la première journée l'a mis sur de bons rails et il a confirmé hier tout ce qu'il pouvait apporter au Caen TTC.

Voilà le Caen TTC leader surprise de pro A. Et même si la Fédération change d'avis pour la 1ère rencontre, le promu a prouvé qu'il pouvait rivaliser avec les meilleurs.  

0-1 : C. Nuytinck (N22) bat A. Hachard (N19) 3-1 (8-11, 11-6, 11-7, 11-5).
1-1 :  N. Stoyanov N26) bat F. Sheng Peng (N20) 3-2 (5-11, 8-11, 11-6, 14-12, 11-9).
2-1 :  S. Ouaiche (N28) bat S. Walker (N24) 3-0 (19-17, 11-5, 11-5).
3-1 :  A. Hachard (N19) bat F. Sheng Peng (N20) 3-1 (9-11, 11-6, 11-4, 11-8).

Sur le même sujet

Policiers sensibilisent piétons et cyclistes aux risques la nuit

Les + Lus