Le réseau Twisto perturbé ce lundi : “Malheureusement, il n'y a pas de bon jour pour se mettre en grève”

Les salariés de Twisto en grève devant le siège de Caen-la-Mer
Les salariés de Twisto en grève devant le siège de Caen-la-Mer

La CGT avait appelé les salariés de Twisto à se mettre en grève ce lundi 2 septembre, jour de rentrée scolaire, pour dénoncer leurs conditions de travail. Le syndicat recensait 170 grévistes ce matin.

Par Christophe Meunier

"Malheureusement, il n'y a pas de bon jour pour se mettre en grève. On avait programmé cette journée de longue date. Notre direction n'a communiqué que ce weekend, donc je suis désolé si ça perturbe les usagers", déclarait ce lundi matin Samuel Warnier, secrétaire CGT Twisto devant le siège de Caen-la-Mer, "Pour nous c'était important de marquer le coup." Et pour marquer le coup, le syndicat, minoritaire dans l'entreprise, avait choisi le jour de la rentrée scolaire. 
 
Selon l'organisation syndicale, 170 salariés étaient en grève ce lundi matin, des chiffres contestés par la direction. Au coeur du mouvement, la question des conditions de travail. "Ça fait des années qu'on tire la sonnette d'alarme", affirme Samuel Warnier, "on a des temps de parcours qui sont toujours plus courts, des temps de repos physiologiques toujours plus courts également donc on est complètement essoufflé, fatigué, éreinté. Il y a un vrai ras-le-bol."  La réorganisation "unilatérale, sans concertation" de la maintenance et les temps de trajet pour la prise de service figurent également parmi les sujets de tension.

Après avoir manifesté sur les lignes de tramway, les grévistes se sont rendus au siège de la communauté d'agglomération de Caen-la-Mer, souhaitant être reçus par les élus ou la direction.

 

Sur le même sujet

Les + Lus