Rhino pneumonie equine : pourquoi les courses hippiques continuent quand les concours sont annulés ?

Prix des Ducs 2018 à Caen / © S.Nevenkic
Prix des Ducs 2018 à Caen / © S.Nevenkic

Alors que le risque de rhino-pneunomie équine a entraîné l'annulation de plusieurs concours equestres ces dernières semaines, les courses hippiques sont maintenues.  Explications :

Par L.A /S.N.

Le risque de rhino-pneunomie équine a entraîné l'annulation de plusieurs concours, comme le CSO de Deauville le 27 avril ou encore le Jumping de Cabourg le 23 mai. Cette maladie extrêmement contagieuse inquiète le monde équestre.

Pourtant, les courses hippiques de "haut niveau" sont maintenues, comme "Le Prix des Ducs de  Normandie" qui s'est couru ce mercredi 16 mai à Caen.

Pourquoi les courses hippiques sont-elles maintenues et pas les concours équestres ?

Les concours équestres et les courses hippiques sont bien deux mondes différents. Si depuis le début de l'épidémie plusieurs compétitions ont été annulées et ce dans toute la France, les courses de haut niveau, elles, ont été maintenues.

«Je comprends parfaitement l'annulation de certains concours, de certains rassemblement où il y a des milliers de chevaux, là où le risque de propagation est beaucoup plus important ", Guillaume Maupas, directeur technique "Le Trot", "ici, sur une réunion de course nous avons 120 à 130 partants sur l'hippodrome de Caen, le risque est moindre".

Les organisateurs de courses misent sur la prévention. Dans les hippodromes : il faut bien nettoyer les box avant et après la course.
"Nous comptons sur la sensibilisation de nos entraîneurs, les chevaux de courses sont de grandes valeurs donc ils ne vont prendre aucun risque"

Si le vaccin contre la grippe est obligatoire ce n'est pas encore le cas pour la rhinopneumonie. Mais dans le milieu des courses, beaucoup d'entraîneur prennent les devants. "La rhino oui ça m'inquiète" explique Sébastien Guarato, Entraîneur de sport hippique "car les chevaux peuvent saigner des poumons, ils ont moins de tenue et après voilà, le cheval est foutu pour les courses. Moi mes chevaux sont tous vaccinés pour la rhino et le grippe"

Le comité du cheval français a décidé hier de rendre le vaccin contre la rhino obligatoire pour les trotteurs. En attendant l'aval du ministère de l'agriculture. La mesure devrait prendre effet le 1er novembre prochain.

Reportage S.Nevenkic, C. Duponchel :


L'édition 2018 du Prix des Ducs à Caen a été remportée par "Aubrion du Gers" de Jean-Michel Bazire.


A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus