SM Caen. Top 5, suspense ou fin de l'espoir : les meilleurs et pires scénarios de la 37e journée de Ligue 2

La 37e et avant-dernière journée de Ligue 2 se dispute en multiplex ce vendredi 10 mai. Sixième du classement, le SM Caen vise encore les barrages d'accession à la Ligue 1. Si tous les espoirs restent possibles, l'hypothèse d'une fin de saison anticipée est aussi dans la balance. Tour d'horizon des scénarios possibles.

À l'amorce des deux dernières journées de la saison, Caen n'a plus son destin entre les mains. Les Malherbistes, 6e au classement, comptent un point de retard sur le Paris FC (5e) et deux sur Rodez (4e). En outre, le club normand possède aussi une moins bonne différence de buts que ses deux concurrents directs le précédant (+3 pour Caen, contre +6 pour le PFC et +9 pour Rodez).

Gagner pour réintégrer le Top 5 ou préserver l'espoir

Mathématiquement, sept équipes sont encore en mesure de prétendre aux deux derniers tickets pour les barrages d'accession à la Ligue 1 à deux matchs de la fin du championnat. En effet, six points séparent le 5e, Paris, du 10e, Amiens. À l’issue de la 37e journée, qui se dispute ce vendredi soir à 20h, le nombre de prétendants devrait chuter de moitié.

Six rencontres concernent les équipes encore en lice pour d'éventuels barrages d'accession à la Ligue 1.


Première équipe hors du Top 5, le SM Caen doit dans un premier temps compter sur des contre-performances de Rodez et du Paris FC. Car s'il gagne ses deux derniers matchs et que ces deux équipes en font autant, il restera à quai dès le 17 mai, jour de la fin de la saison régulière.

Le scénario de rêve : Caen 4e

C'est un scénario un peu dingue, mais le championnat de Ligue 2 en produit tellement souvent qu'il est impossible de l'éluder. Condition sine qua non, Caen s'impose à Dunkerque. En déplacement à Geoffroy Guichard, chez des Verts dans l'obligation de gagner pour conserver leur 2e place, Rodez perd. Dans le même temps, le Paris FC ne fait pas mieux que match nul à domicile contre un En Avant Guingamp qui peut toujours croire au Top 5. 

Avec trois points de plus, Malherbe dépasserait Rodez et le Paris FC, pour se retrouver 4e. Le SMC aborderait ainsi l'ultime journée en étant maître de son destin, face à Valenciennes, lanterne rouge déjà reléguée en National, dans un stade d'Ornano en ébullition. 

Les bons scénarios : Caen dans le Top 5

Là aussi, le scénario suppose un succès caennais à Dunkerque et une contre-performance d'au moins un des clubs le précédant : une défaite ou un nul du Paris FC combinée à une défaite ou un nul de Rodez.

En gagnant, Caen pourrait ainsi dépasser l'une des deux équipes actuellement dans le Top 5. À noter que si les Ruthénois décrochent ne serait-ce qu'un match nul à Saint-Etienne, ils resteront au-dessus du SM Caen grâce à une meilleure différence de but (à moins d'un succès malherbiste dans le Nord par 7 buts d'écart au minimum). 

Le scénario du statu quo : Caen toujours 6e

Il existe un univers dans lequel le classement de Ligue 2 demeure inchangé au soir de la 37e journée. Si Caen, Rodez et le Paris FC l'emportent ou si les trois formations font match nul. Dans ces cas de figure, même si Laval (7e) vient à battre Troyes et qu'il rattrape le SMC au classement, le club mayennais reste derrière à la différence de but.

Le scénario du suspense ultime : Caen 7e

En revanche, il existe aussi un univers où Caen pourrait glisser à la 7e place, tout en conservant une chance de finir dans le Top 5. En cas de défaite de Caen, Rodez et du Paris FC, combiné à un succès lavallois, le SMC glisserait d'un rang mais resterait à un point de la 5e place, et à deux de la 4e. 

Le scénario catastrophe : Caen éliminé de la course aux barrages

Si Caen ne gagne pas à Dunkerque, et que dans le même temps, Rodez et le Paris FC s'imposent, ce sera la fin des dernières illusions. Avant même la dernière journée, les dés seraient jetés. La réception de Valenciennes servirait uniquement à saluer proprement les joueurs après une saison bien particulière, marquée par un début en fanfare plein d'espoir, un automne noir, et une renaissance avec l'arrivée de l'idole du club sur le banc. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité