SOS écrit avec les lumières des chambres sur la façade du CHU de Caen : un message des personnels en colère

Les fenêtres du CHU de Caen éclairées forment un SOS sur la façade cette nuit / © Jean-Michel Guillaud France 3 Normandie
Les fenêtres du CHU de Caen éclairées forment un SOS sur la façade cette nuit / © Jean-Michel Guillaud France 3 Normandie

Une initiative qui n'est pas passée inaperçue sur le périphérique Caennais : le CHU de Caen, haut de 23 étages, est éclairé avec un message. Un SOS fait de lumières issues des chambres des patients. Comme pour dire qu'à l'intérieur, on souffre. Une intiative des personnels en colère. 

Par Alexandra Huctin

On parle depuis plusieurs années des personnels soignants et des difficultés dans les hopitaux français. Après la longue grève des Urgences, le malaise des soignants, des brancardiers et celui plus récent des manipulateurs radios, le nombre de personnels en difficulté dans l'hôpital augmente.
 
Grève des manipulateurs radio du CHU de Caen et du Centre François Baclesse : ils ont formé la lettre X dans le hall de l'hôpital / © Facebook
Grève des manipulateurs radio du CHU de Caen et du Centre François Baclesse : ils ont formé la lettre X dans le hall de l'hôpital / © Facebook

Ce 29 novembre, c'est donc le message SOS, fait de lumières, qui s'est affiché à la nuit tombée sur la façade du CHU de Caen.

Les nombreux véhicules qui sont passés sur le périphérique caennais ont pu l'apercevoir.

Une nouvelle journée d'action est prévue ce samedi 1er décembre 2019.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus