Trois weekends sans trains sur la ligne Paris-Cherbourg : des opérations "coup de poing" pour changer l'aiguillage

Depuis le 21 août, d'importants travaux de modernisation sont menés autour de la garde d'Evreux. Rails, aiguillages et ballast sont remplacés. Le chantier va nécessiter l'interruption de la circulation des trains druant trois weekends en septembre.

Le chantier doit durer deux mois. Depuis le 21 août dernier, les équipes de SNCCF Réseau sont à pied-d'oeuvre dans le secteur de la gare d'Evreux pour moderniser les infrastructures ferroviaires : de pose et remplacement d'aiguillages, renouvellement de 2200 mètres de rails et de 600 mètres de ballast, modernisation et remplacement des réchauffages d'aiguille afin d'éviter les risques de gel et de paralysie durant la saison hivernale. Un chantier qui a un coût pour SNCF Réseau, 6,4 millions d'euros, mais aussi pour les usagers de la ligne Paris-Caen-Cherbourg.

Si la majeure partie des travaux ont lieu en semaine et de nuit, les voyageurs normands vont toutefois subir quelques désagréments. Ils en ont déjà l'habitude avec les travaux menés aux abords de Mantes-la-Jolie. La SNCF Réseau prévoit trois opérations "coup de poing" en septembre. Concrètement, la circulation des trains sera interrompue pendant 40 heures durant trois weekends sur la ligne Paris-Caen-Cherbourg. Ces opérations interviendront du 2 au 3 septembre, du 16 au 17 septembre et du 30 septembre au 1er octobre, du samedi 0h jusqu'au dimanche 16 h.

La SNCF indique que des cars de substitution seront mis en place le samedi (rien n'est indiqué en revanche concernant la journée de dimanche). Et pour faire passer la pilule, l'entreprise publique indique que "ces opérations ont été programmées en même temps que d'autres travaux prévus à hauteur de Mantes-la-Jolie dans le cadre du projet EOLE, de manière à concentrer les interruptions de circulations sur des périodes réduites." Ce chantier de modernisation des infrastructures ferroviaires doit s'achever le 20 octobre.