Calvados: la chasse de père en fils

C'était le Jour J pour 48 000 Bas-Normands porteurs d'un permis de chasse. Dans le département du Calvados, ils sont au nombre de 16 700. Dans la famille Besnier, on chasse de père en fils. 

"Y'a une ambiance, c'est à dire que tous les ans, on fait l'ouverture ensemble. C'est le côté chaleureux, on est en famille, après il y a le pique-nique sous le chêne là-bas, tout ça..." . Quelques secondes après avoir prononcé cette phrase, Arnaud Besnier est déjà en alerte. Il lance "Papa! On peut y aller!" Avant de partir, il prend tout de même le temps de donner quelques explications à son fils qui se tient à ses côtés. "Soi on tire très en l'air, soi derrière, mais il ne faut jamais être aveuglé par le gibier". Et c'est parti, les chasseurs progressent dans la campagne du domaine de chasse de Saint Hubert, non loin de Villerville dans le Calvados. Faisans, pigeons ou encore perdreaux sont la cible du jour. Chasser le gros gibier ne sera autorisé qu'en novembre prochain.   


Reportage Suzana Nevenkic et Cyril Duponchel

durée de la vidéo: 01 min 41
Ouverture de la chasse dans le Calvados

Arnaud Besnier: chasseur de père en fils
Jean-Christophe Aloë: président de la Fédération des Chasseurs du Calvados

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter