Calvados : Les établissements Thierry créent un vêtement multifonction pour les sans-abris

Spécialisés dans le prêt à porter de luxe, les Etablissements Thierry installés à Ifs (14) se sont lancés dans un nouveau défi. 300 manteaux multifonction sortiront de leur atelier pour être distribués gratuitement à des sans-abris en novembre prochain.
Manteau, sac de couchage étanche et sac à dos: le manteau pour sans-abri des Etablissements Thierry de IFs est multifonction
Manteau, sac de couchage étanche et sac à dos: le manteau pour sans-abri des Etablissements Thierry de IFs est multifonction © France 3 Normandie

C'est une histoire de générosité mais aussi une histoire d'équipe. Le vêtement multifonction des Etablissements Thierry a une genèse toute simple.

"Le dimanche, je fais du vélo le long du canal de Caen-Ouistreham et j'y ai vu de nombreux sans-abri. Je me suis dit qu'on pouvait peut être faire quelque chose pour eux. En toute modestie. J'en ai parlé à mes collaboratrices du service du bureau d'études et elles ont relevé le défi d'un vêtement anti froid pratique."explique Amedi Nacer, le gérant des Entreprise Thierry à Ifs

L'idée est donc de créer une veste mais aussi un sac de couchage étanche qui puisse se ranger facilement. Plusieurs projets voient le jour. Un prototype est élaboré. Le bas de la  veste se rallonge par un sac qui fait office de couchage étanche. La nuit terminée, on dégraffe le sac qui peut alors contenir des affaires et se porter sur le dos par deux lanières.

Une entreprise française qui produit des textiles techniques accepte elle de rentrer dans le jeu. Sofileta est une entreprise de l'Isère, spécialisée dans tous les types de textiles techniques.

Ce sont des matières que nous ne travaillons jamais mais qui nous intéresse. On voulait surtout que le vêtement pour les sans-abri soit étanche, antitranspirant. Il résiste à des tempêratures de moins 10°.

Amedi Nacer, gérant des Entreprise Thierry à Ifs (14)

Le prototype est confestionné, reste à le tester. C'est l'association d'insertion de 2 choses Lune qui prend le relais. Certaines personnes dont elle s'occupe vivent dans la rue. Elles testeront le prototype pendant 10 jours. Des suggestions sont faites à l'équipe de conception qui revoit sa copie.

" Nous ne connaissons pas vraiment les besoins des sans-abris. Ils ont demandé à ce qu'une poche intérieure, plus grande soit ajoutée. Les tailles aussi sont différentes de celles de nos clientes habituelles. Il a fallu faire des vestes plus larges pour pouvoir mettre plusieurs vêtements dessous. Une version femme devrait aussi être élaborée" confirme la responsable du bureau d'études.

durée de la vidéo: 01 min 24
calvados : Les Etablissements Thierry crée un manteau pour les sans-abris

300 vestes multifonction seront fabriquées dans les ateliers de couture des Etablissements Thierry vraissemblablement en septembre, lorsque les collections Automne-Hivers seront terminées. Les Etablissements Thierry en offriront 150 à de 2chosesLune pour qu'elle les distribue au début de l'hiver. 150 autres vestes devraient être parrainnées par des entreprises normandes. 

" Quoiqu'il arrive nous fabriquerons les 300 vêtements mais j'espère surtout que nous arriverons à créer une émulation dans les entreprises environnantes, caennaises ou régionales." conclue Amedi Nacer.

 

Les Etablissement Thierry recrutent

 

Spécialisés dans le prêt à porter de luxe, les établisements Thierry sont en recherche de main d'oeuvre spécialisée ou non. Le plan de charge des différents ateliers ne cesse de grimper et il faut aussi préparer la relève de ceux ou celles qui partiront en retraite. Lara Anger, la DRH, nous explique le profil recherché :

"Une personne méticuleurse, patiente qui aime le travail bien fait et qui soit aussi capable de suporter la pression. nous travaillions dans l'industrie et nous avons des délais à respecter. Il faut savoir faire bien et vite."

A Ifs, deux ateliers et un bureau d'études sont en fonctionnement.

" Les nouveaux venus seront formés en interne. Il faut 4 à 5 ans d'apprentissage pour qu'un salarié soit opérationnel dans notre secteur" précise Lara Anger

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite solidarité société mode culture