Circulation, programme, stationnement... Tout ce qu'il faut savoir avant le carnaval étudiant de Caen

Près de 35 000 carnavaliers défileront dans les rues de Caen (Calvados), jeudi 28 mars 2024. Conditions de circulation, stationnement et programme des concerts... On vous donne toutes les informations à connaître pour profiter des festivités.

Plus que quelques heures avant le lancement du plus grand carnaval étudiant d'Europe ! Jeudi 28 mars 2024, les rues du centre-ville de Caen (Calvados) vibreront au rythme de la musique des chars et des 35 000 carnavaliers attendus pour l'occasion.

Un dispositif exceptionnel a été mis en place pour assurer le bon déroulé des festivités. 

Départ du défilé à 15 heures

Pour cette édition 2024, le top départ du défilé sera donné à 15h sur l'esplanade de la Paix sur le Campus 1 de l'université de Caen. Le cortège descendra la rue de Geôle en direction des Fossés Saint-Julien, puis atteindra l’hôtel de Ville, l’avenue Albert-Sorel pour arriver au parc expo via la prairie. 

Au parc des expositions, un concert gratuit organisé par NRJ et la Ville de Caen commencera à 16h. Les carnavaliers pourront poursuivre la fête jusqu'à 23h et se restaurer.

Les DJ Morgan Nagoya, Naeleck, Make Sense, Dj Bens et les gagnants du NRJ DJ Cast un tremplin dédié aux artistes Normands –, sont au programme. Un guide à l'attention des participants a été publié par le site du carnaval de Caen. 

Circulation et stationnement perturbés

Attention les automobilistes : la circulation sera interrompue à partir de midi sur l'ensemble du parcours. Elle sera rétablie progressivement par les forces de l'ordre dès le début de soirée si possible sur la 1ère partie du parcours (en bleu), puis sur la partie médiane (en vert). La fin du parcours (en orange) restera fermée jusqu’à 2h du matin, a indiqué la mairie de Caen. 

La préfecture et la Ville ont conjointement pris la décision d'interdire le stationnement sur l'itinéraire du défilé, mais aussi sur les rues jouxtant ou débouchant sur le parcours. 

La mesure s'appliquera : 

• de 6h à 18h sur la partie nord du parcours ; 
• de 6h à 20h sur la partie médiane ; 
• de 6h à 2h du matin sur la partie sud. 

Les détenteurs d'un abonnement résident auront toutefois la permission de stationner gratuitement leurs véhicules dans les rues adjacentes. 

Lignes de transports déviés

Du côté des transports en commun, des perturbations sur le réseau de bus Twisto sont également prévues le jeudi 28 mars :

• La navette centre-ville ne circulera pas ;
• Le réseau bus sera dévié de 12h à la fin de service.

De 12 heures jusqu'à 18h30, la majorité des arrêts des lignes de Tram 1 et 2 ne seront pas desservies. Par ailleurs, les stations Vélolib Campus 1, Hôtel de Ville et Stade Nautique-Malherbe seront indisponibles jeudi 28 mars dès 9h. Toutes les informations en temps réel sont à retrouver sur Twisto.fr. 

Renforcement de la prévention

Sur place, des bénévoles seront présents pour assurer la sécurité des étudiants. Une distribution de bouteilles d'eau sera organisée au parc expo à partir de 16h et sur toute la durée des concerts. Il sera également possible de se procurer des bouteilles au départ du cortège à l'université. 

La préfecture du Calvados invite également les fêtards à anticiper leur retour de soirée. "Si je consomme de l'alcool, j'ai un Sam ou je dors chez des amis" ou "je reste sobre pour ramener les amis sains et saufs après la fête".

Par ailleurs, l'application "Safer" sera mise en place de 16h à minuit autour et dans le Parc Expo pour lutter contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles. Les victimes ou témoins pourront lancer une alerte pour demander de l'aide à une équipe dédiée. Un stand "Safer" sera aussi accessible en cas de besoin. 

La sécurité globale du carnaval a été confiée à une entreprise privée. Une centaine d'agents seront déployés lors de l'événement. L'utilisation de pétards ou tout autre artifice de divertissements est interdit le jour du carnaval, a indiqué la mairie de Caen dans un communiqué.

Dernière information mais pas des moindres : il est également fortement déconseillé de se costumer en policier ou militaire.