Le petit Saint Pierre est un fromage de 200 grammes, né il y a un an à la Fromagerie de la Houssaye à Boissey dans le Pays d'Auge. Destiné à séduire les papilles de toute la famille, il remporte déjà des médailles et vise l'excellence au concours général agricole 2024.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Si le pont-l'évêque et le livarot font plutôt plaisir au grand-père à la fin du repas, le petit Saint Pierre, lui, a vocation à être le chouchou de toute la famille, de la grand-mère au petit dernier. 

La fromagerie dans laquelle il est né a été fondée en 1810 à Boissey, près de Saint-Pierre-en-Auge.

La fromagerie de la Houssaye produit deux des quatre AOP normands : du livarot et du pont-l’évêque. Alors pourquoi vouloir leur donner un petit frère ?  

« On a voulu créer un fromage généreux, onctueux, doux, qui va plaire à toute la famille. Et aussi valoriser la crème », explique Gilles Hardel, responsable aux fromageries de la Houssaye.

Le même terroir que ses grands frères

Le petit Saint Pierre est fabriqué avec le même lait que pour le pont-l'évêque et le livarot AOP de la fromagerie : issu de vaches 100% normandes. Mais le processus de fabrication est différent.

La crème qui est ôtée pour fabriquer le livarot, est justement réinjectée dans le petit Saint Pierre, pour lui donner son côté beurré et onctueux.

Le Petit Saint Pierre est un fromage thermisé, c’est-à-dire à mi-chemin entre le lait cru et le lait pasteurisé. Ce process permet « d’enlever la flore indésirable pour le consommateur, mais sans le pasteuriser », explique Gilles Hardel. 

Une graine de champion

Il a fallu une bonne année pour mettre au point le petit Saint Pierre. Mais la fromagerie semble avoir donné naissance à une graine de champion : à peine sorti du moule, le petit Saint Pierre a remporté une médaille d’argent à Tours l’an dernier et une médaille d’or à Lyon !

Concours au salon de l'agriculture

La fromagerie de la Houssaye a présenté le petit Saint Pierre au concours général agricole l’an dernier et le jeune prodige leur a rapporté une médaille de bronze, dans la catégorie « pâte molle à croûte fleurie ».

La fromagerie sera de nouveau présente au salon de l’agriculture qui s’ouvre ce 24 février , avec du petit Saint Pierre en abondance, et un objectif pour le concours général : «On le réinscrit cette année, et cette fois, on aura la médaille d’or !" promet Gilles Hardel.