Coronavirus : le plan d'urgence du département du Calvados

Face à cette crise sanitaire sans précédent, les élus de la région se mobilisent. Le conseil départemental du Calvados a présenté les différentes mesures mises en place.
 

Le Département du Calvados a besoin de 40 000 masques par jour pour ses agents.
Le Département du Calvados a besoin de 40 000 masques par jour pour ses agents. © Emmanuel Fossey, CD 14
L’urgence est d’abord sanitaire a expliqué Jean-Léonce Dupont, le président (UDI) du conseil départemental du Calvados. "Il faut récupérer des masques par tous les moyens car les besoins sont énormes : 40 000 masques par jour dans notre département pour tous les agents qui travaillent dans les secteurs des secours, de la protection de l’enfance, de l’accueil des personnes handicapés et de l'entretien des routes.".  

200 000 masques déjà commandés

150 000 doivent être livrés d’ici à la fin de la semaine prochaine grâce à une commande globale de 2 millions de masques en provenance de Chine passée conjointement avec la Région,  "mais nous venons aussi  d’acheter 15 000 masques en tissus et bientôt 30 000 à la société caennaise DMC (Dans ma culotte) qui a dû embaucher 48 couturières pour assurer la livraison" a expliqué Jean-Léonce Dupont. Chaque masque coûte 5 euros, il est lavable et réutilisable une trentaine de fois.


 
Le département du Calvados a commandé 30 000 masques en tissu à l'entreprise caennaise "Dans ma culotte".
Le département du Calvados a commandé 30 000 masques en tissu à l'entreprise caennaise "Dans ma culotte". © Dans Ma Culotte
 

Une campagne de tests bientôt lancée en Normandie

Le laboratoire interdépartemental Labéo, dont le siège est basé à Saint-Contest près de Caen, est prêt à effectuer des milliers de tests de dépistage dès que la préfecture lui en donnera le feu vert.
Ces tests seront réalisés sur deux sites pour commencer : Saint-Contest et Saint-Lô mais il existe également des antennes dans l’Orne et dans l’Eure. 

Dix millions d’euros débloqués pour les entreprises du Calvados

Face aux situations les plus critiques, le département lance un plan d’aides exceptionnelles pour épauler entre 10 0000 et 20 000 entreprises du département.
Commerçants, artisans, pêcheurs, professions libérales pourront bénéficier d’aides directes pour leur permettre de passer le cap, une enveloppe de 10 millions d’euros va être débloquée.

5 à 6 millions d’euros seront versés chaque mois et jusqu’à la fin du confinement aux professionnels du secteur médico-social.

Le département étudie également l'octroi de subventions exceptionnelles aux manifestations culturelles qui ont été annulées ou reportées.
 
Des cas de Covid 19 dans les équipes du département
33 employés ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 parmi les 1500 employés que compte le Conseil départemental.
Parmi eux, Antoine Lafargue, le directeur général des services du département. Il se remet peu à peu. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société région normandie politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter