• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

DDay75 : émouvants vétérans aux Cérémonies de Juno Beach, “les vieux soldats, ça meurt pas”

vétéran Canadien, Dick Brown, 95 ans / © PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP
vétéran Canadien, Dick Brown, 95 ans / © PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP

Paroles de vétérans canadiens présents à la cérémonie de Juno Beach ce 6 juin 2019 : "Un vieux soldat ça ne meurt pas !". Ils étaient plus s'une centaine en 2014 pour le 70ème anniversaire du Débarquement et sont 3 fois moins nombreux cette année. 

Par avec AFP

"Les vieux soldats, ça meurt pas": 38 vétérans canadiens ont été jeudi au coeur de la cérémonie canadienne du 75e anniversaire du Débarquement, présidée par le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son homologue français Edouard Philippe.
    

ça fait se sentir bien de voir tout le monde. De voir qu'il y a encore de vieux camarades, des vieux soldats, confie l'ancien soldat Alphonse Vautour en marge de l'hommage.


"Les vieux soldats, ça meurt pas", lance ce francophone du New-Brunswick, qui doit souffler ses 100 bougies en octobre. Il revenait pour la première fois à Juno Beach, où il a débarqué dans un tank le 6 juin 1944.
  
 La cérémonie a rassemblé plusieurs milliers de personnes, dont de nombreux jeunes Canadiens, à Courseulles-sur-Mer (Calvados), sur la plage "Juno" où a débarqué l'armée canadienne.
   

Facebook- des vétérans canadiens plein d'enthousiasmes et bonne humeur : 
 

Pour le 70e anniversaire, ils étaient encore une centaine de vétérans canadiens à être présents, contre 38 cette année, 5 ans plus tard
  

 "Je suis venu en 2014 pour le 70e anniversaire. Maintenant le 75e. Peut-être que j'arriverai au 80e", dit en riant l'ancien soldat Clayton, 93 ans.
    
Près de 14.000 Canadiens ont débarqué le 6 juin 1944 sur la plage de Juno Beach, autour de Courseulles-sur-Mer; 359 ont perdu la vie ce seul jour.
 
Itv Vétéran canadien à Courseulles sur mer Juno Beach - 6 juin 2019
" Dans mon livre d'école ça disait "En cas de guerre, tu dois défendre ton pays", c'est arrivé. " - France 3 Normandie


Parmi les vétérans, une femme : Eugénie Turner, une Québécoise de 96 ans qui servait dans l'armée de l'air.
  
 "Je suis très émotionnée parce que ça rappelle tellement de souvenirs. Mais je suis très heureuse de pouvoir participer", dit-elle.
 "Je reviens chaque année. Tant que je pourrai je viendrai, je ne le raterais pour rien au monde. C'est un jour important de ma vie", explique David Leon Teacher, un Britannique de 95 ans qui a débarqué à Juno.

 

Le pire c'est quand on m'annoçait que je perdais des copains. J'avais bien de la misère.
Jean Trempe

Revenu en Normandie pour le 75 ème anniversaire du débarquement Jean Trempe nous raconte avec sincérité et émotion son engagement pour aider " les cousins français" alors que sa mère ne voulait pas qu'il s'engage. Il a fait partie des canadiens débarqués à Bernières-sur-Mer qui ont combattu les allemands pendant près de 10 jours pour libérer Caen.
 
Jean Trempe, vétéran canadien, témoignage 6 juin 2019 75eme anniversaire du Débarquement

 

Justion Trudeau, présent aux côtés des vétérans canadiens 


 "C'est à nous de préserver et protéger les valeurs pour lesquelles ils se sont battus. A nous de défendre leur fier héritage. Nous ne les décevrons pas", a pour sa part salué Justin Trudeau, au terme d'une cérémonie de deux heures, mêlant cornemuse, survols d'avion et témoignages relatés par des acteurs.
 


Edouard Philippe a rappelé de son côté que les soldats canadiens étaient tous engagés volontaires. "Volontaires pour partir à l'autre bout du monde défendre la liberté, l'Etat de droit et la démocratie, au péril de leur vie", a-t-il salué.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le skipper havrais Charlie Dalin se prépare pour la Transat Jacques Vabre

Les + Lus