Deauville: l'hôtel Normandy fermé 6 mois pour une "métamorphose"

C'est une première depuis l'inauguration de l'établissement de prestige en... 1912 !

Le 1er novembre,le palace, classé cinq étoiles, fermera ses portes pour dévoiler fin avril "un nouveau Normandy métamorphosé, surprenant, avec des offres inédites, sans altérer pour autant l'âme de cet hôtel iconique", pour reprendre les propos du groupe qui détient 41 casinos, 16 hôtels de luxe et plus de 140 restaurants et bars dont le Fouquet's à Paris.

En 2013 un vaste programme de rénovation a été lancé pour ses hôtels et casinos (près de 210 millions d'euros), qui a déjà concerné Le Majestic et Le Gray d'Albion à Cannes, Le Royal à La Baule et L'Hôtel du Golf à Deauville.

Depuis, 2010, des travaux étaient entrepris régulièrement au Normandy, sans que l'hôtel ne ferme ses portes: la toiture, environ 80 suites et chambres, la réception et le lobby ont fait l'objet d'une mise à jour.
Au total, à Deauville, le groupe Barrière aura investi plus de 40 millions d'euros dans les opérations de rénovation de ses établissements. 20 millions supplémentaires seront dévolus aux travaux programmés l'an prochain.

Le Normandy compte à ce jour 259 chambres et 31 suites. Il est construit dans la pure tradition architecturale de la région, avec des colombages et des tuiles faites sur mesure (le changement de la toiture a coûté à lui seul  11 millions d'euros).

"C'est véritablement un nouveau Normandy qui verra le jour au printemps prochain",

explique Dominique Desseigne, PDG du groupe, dans communiqué, Le Normandy est le premier hôtel de la côte normande à avoir obtenu une cinquième étoile en décembre 2009.  

Le groupe Barrière a réalisé un chiffre d'affaires de 1,17 milliard d'euros en 2014, et compte un total de 6.895 salariés.

(Avec AFP)