Des excès de vitesse qui font bondir les gendarmes du Calvados : 193Km/h sur l'autoroute A13

Les envies de week-end ensoleillé sur la côte normande étaient au summum pour ce dernier et samedi et dimanche de vacances d'hiver. Les visiteurs de la région parisienne ont été très nombreux. Mais certains, un peu trop pressés, se sont fait confisquer leur véhicule pour grand excès de vitesse. 

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Josselin Clair/Maxppp

La faute à qui? au soleil qui chatouille et donne des envies pressantes de balade au grand air sur le sable fin? Aux vacances scolaires qui se terminent et qu'il faut achever sur une belle note ? Ou à la crise sanitaire qui donne envie de fuir Paris et les contraintes? 

Les gendarmes du Calvados ont entendu tous les arguments possibles ce week-end lors des contrôles sur la route mais ils ne retiendront qu'une chose et le font savoir sur les réseaux sociaux : les trois excès de vitesse qui les ont fait bondir, samedi, sur l'Autoroute A13. 

Samedi 6 mars 2021, entre 15h30 et 17h00, l’équipe rapide d'intervention (ERI) de Caen, en service de contrôle de la vitesse sur l'autoroute A13 dans le sens Paris-Caen /Deauville, à hauteur des Authieux-sur-Calonne, a été amenée à intercepter plusieurs contrevenants, tous originaires de la région parisienne

Gendarmerie 14

Sur leur post Facebook, ils décrivent trois situations.

 

27 ans, 175 km/h

La première personne qui a marqué leur journée n'a que 27 ans et s'est fait contrôler à 175Km/h au lieu de 130. "Si elle a pu repartir après s'être vue verbalisée, il n'en a pas été de même pour les contrevenants suivants."

[#CartonRouge] Les grands excès ont la dent dure !! 🏖☀️😎 Vacances scolaires, week-end ensoleillé... Les envies de...

Publiée par Gendarmerie du Calvados sur Dimanche 7 mars 2021

19 ans, voiture confisquée et sa famille appelée à Paris 

La deuxième petite histoire de ce samedi "vitesse" concerne "un jeune conducteur âgé de 19 ans qui venait passer le week-end en Normandie."

Contrôlé à 167 km/h (vitesse retenue de 158 km/h), il est pourtant titulaire d'un permis de conduire probatoire, qui le limite à 110 km/h sur cet axe. "L'intéressé s'est vu retirer immédiatement son titre de conduite. Son passager n'étant pas titulaire du permis c'est la famille du conducteur qui a du faire un déplacement depuis la région parisienne pour les récupérer."

5O ans, plus de permis et plus de voiture

Dernière histoire. Celle d'un chef d'entreprise parisien, âgé de 50 ans qui, "accompagné de son épouse, il a obtenu la palme du jour... Alors qu'ils se rendaient en week-end à Deauville, ce conducteur un peu trop pressé circulait à une vitesse enregistrée de 193 km/h (vitesse retenue de 183 km/h) au lieu des 130 km/h autorisés."

L'intéressé a fait l'objet d'un retrait immédiat de son permis de conduire et a vu son véhicule être placé en fourrière sur le champ.

"Ces conducteurs indélicats feront l'objet très rapidement d'une mesure de suspension administrative de leur permis de conduite et de poursuites judiciaires", précisent les forces de l'ordre. 

Les gendarmes du Calvados avertissent aussi qu'ils seront encore sur les routes pour des contrôles cette semaine. Dans quel secteur? RD7, RN158 et autoroute A84.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité