Un drapeau nazi arraché le 6 juin de retour à la Pointe du Hoc pour honorer les rangers américains

La boucle a été bouclée à la pointe du Hoc, lieu symbolique de la Bataille de Normandie, avec le déploiement d'un drapeau nazi, relique du débarquement, arraché le jour J par les rangers américains, sur les lieux même des événements de 1944, grâce à la nièce du vétéran, aujourd'hui décédé.

Lannelle Larue a parcouru 7500 km depuis la Nouvelle-Orléans pour rendre hommage aux rangers de la Pointe du Hoc.
Lannelle Larue a parcouru 7500 km depuis la Nouvelle-Orléans pour rendre hommage aux rangers de la Pointe du Hoc.
Lannelle Larue a parcouru plus 7 500 kilomètres depuis La Nouvelle-Orléans. Avec dans sa valise un bout d'histoire. Un drapeau nazi. Ce drapeau, l'oncle de son mari l'a arraché aux Allemands, le 6 juin 44 lors du débarquement à la pointe du Hoc. Le nom de ce ranger, Arthur H.Williams figure sur cet emblème du IIIe Reich. "  Il faisait partie du deuxième bataillon de l'armée américaine. Ici à la pointe du Hoc, il a escaladé la falaise avec les autres."  A​ux côtés d'Arthur H.Williams, 224 autres rangers. 

90 rangers seulement ont survécu


Situé à l'ouest de la plage d'Omaha Beach, la Pointe du Hoc était la position allemande la plus forte du front normand, elle pouvait accueillir six canons. Cette position était hautement stratégique à la fois pour les allemands et pour les Alliés. Sa maîtrise pouvait influer sur le  sort du débarquement amphibie notamment.  
Quand l'assaut est donné, les rangers escaladent les 35 mètres de falaise pour découvrir que les six canons n'étaient pas là. Les Allemands les avaient déplacés à l'intérieur des terres, un kilomètre et demi plus loin.Il aura fallu deux jours aux américains pour neutraliser la base militaire.. Seulement 90 hommes s'en sortiront vivants…

Pour Lannelle Larue, ce drapeau représente tous les hommes morts en essayant de  libérer la France et de protéger les Etats-Unis. Ce drapeau, Arthur H. Williams l'a fait signer par ses frères d'armes avant de l'offrir à son neveu qui en avait hétité à l'âge de 13 ans. 
Décédé il y a neuf ans, il n'aura jamais eu l'occasion de le ramener lui-même à la pointe du Hoc. Lannelle Larue léguera le moment venu ce drapeau symbolique à son fils. 


Le reportage de Suzana Nevenkic et Matthieu Van Bellinghen.  

durée de la vidéo: 01 min 55
Un drapeau nazi arraché le 6 juin de retour à la Pointe du Hoc

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
débarquement dday histoire sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter