EN IMAGES. Inondations en Normandie : des dizaines de commerces et maisons touchées

Dans la nuit de mercredi 3 au jeudi 4 janvier 2024, la Sarthe et l'Orne sont sortis de leur lit en Normandie, inondant sur leur passage les commerces et habitations à proximité. La décrue est attendue dans les prochaines 24 heures.

Les fortes intempéries de la tempête Henk ont entraîné le débordement des rivières de la Sarthe et de l'Orne en Normandie. Le pic de crue a été atteint dans la nuit de mercredi à jeudi 4 janvier 2024. Les départements du Calvados et de l'Orne restent en vigilance jaune.

Les guinguettes de Clécy inondées

En Suisse Normande, plusieurs villages ont été surpris par la montée soudaine de l'Orne jusqu’à un mètre d'eau en quelques heures. De Saint-Rémy-sur-Orne à Thury-Harcourt, l'eau de la rivière a envahi les guinguettes et jardins situés à proximité. 

À Clécy (Calvados), ce jeudi matin, l'heure était à la constatation des dégâts pour le propriétaire du restaurant La Potinière. L'eau s'est infiltrée partout, y compris dans la salle de réception. Le mobilier des espaces extérieurs a été emporté par le courant. 

Même histoire à quelques mètres de là. Le gérant de la base de loisirs Beau rivage, muni d'un balai raclette, tente d'évacuer l'eau amassée sur la terrasse de son kiosque de restauration rapide.

En attendant la décrue, la préfecture du Calvados recommande à ses administrés de ne pas emprunter les routes inondées et de rester prudents lors des déplacements. Les rivières de l'Orne, la Dives, la Touques et le Noireau sont placés en vigilance jaune.

Trois évacuations dans l'Orne

Du côté d'Alençon (Orne), la Sarthe a atteint son pic de crue à 1,3 mètre dans la nuit de mercredi à jeudi 4 janvier, comme le prédisaient les prévisions météorologiques.  

Le quartier résidentiel de Courteille, située à proximité de la rivière, a été fortement touché par les débordements. Une quinzaine de maisons ont été inondées mercredi soir.

Au niveau de la rue de l'Église, trois personnes ont été évacuées de leur habitation. La route principale est impraticable. Les services de la ville et les sapeurs-pompiers du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) sont intervenus auprès des riverains sinistrés.

L'aire de jeux pour enfants et les tables de pique-nique du parc de Damigny, au bord de la Biiante, est totalement inaccessible. "Comme une ambiance de fin du Monde...", immortalise un habitant sur son compte Facebook, photographies à l'appui.

Plusieurs zones identifiées à risque, l'hôpital d'Alençon et des habitations de Saint-Germain-du-Corbéis, ont toutefois été épargnées par les inondations.

Ce jeudi 4 janvier, le département de l'Orne reste en vigilance jaune crue. Une décrue lente, autour de 10 centimètres, est à prévoir sur les prochaines 24 heures.

Les précipitations modérées attendues ce jour sur le département ne devraient pas conduire à un rebond du niveau de l'eau, a informé la préfecture de l'Orne.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité