Environnement. Le ramassage des algues sur la plage de Grandcamp-Maisy

Depuis plus de dix ans, les algues sur la plage de Grandcamp-Maisy sont un sujet sensible. Considérées comme une pollution visuelle et olfactive, la commune procède aux ramassages réguliers de celles-ci pendant l'été.
La tractopelle entre en action pour ramasser les algues qui envahissent la plage.
La tractopelle entre en action pour ramasser les algues qui envahissent la plage. © Lucie Caillieret

Un habitant qui vit aux premières loges observe le goémonier et la tractopelle en pleine action. Il est soulagé de voir les engins ramasser les tas d'algues sur la plage : "C'est vraiment agréable de voir ça, il y avait une forte et désagréable odeur depuis quelques jours et surtout enfin on va retrouver notre belle plage".

Depuis plusieurs jours les algues gagnent du terrain sur la plage de Grandcamp-Maisy et on ne voit qu'elles. Les ouvriers de l'entreprise de terrassement sur place raclent le sable sur plus d'un kilomètre, pelletant sans relâche le tapis spongieux de laitue de mer : "Quand les coefficients sont hauts, la mer emmène les algues mais quand les coefficients sont bas, la mer ne reprend pas ce qu'elle a ramené et c'est là qu'on doit enlever pour éviter des agglomérats d'algues" explique Olivier Ménard, gérant de l'entreprise de terrassement qui intervient sur place.

Le ramassage des algues vertes sur la plage de Grandcamp-Maisy.
Le ramassage des algues vertes sur la plage de Grandcamp-Maisy. © Lucie Caillieret

Chaque année, les algues vertes sont de retour et envahissent la plage. Pour beaucoup, elles représentent une pollution visuelle et surtout olfactive. La municipalité veille au ramassage régulier des algues durant l'été. Une vraie volonté de la part des élus pour offrir aux locaux mais également aux nombreux touristes une plage propre pour que tous puissent profiter de la baignade et des activités nautiques : "Nous sommes une station balnéaire, on effectue six à sept prélèvements durant les mois de juillet et août ce qui correspond à environ 4000 tonnes d'algues" précise Éric Poissonnière, premier adjoint au maire.

Moins d'algues sur la plage depuis 2 ans

Accumulation d'algues vertes sur la plage de Grandcamp-Maisy (Calvados)
Accumulation d'algues vertes sur la plage de Grandcamp-Maisy (Calvados) © Lucie Caillieret


Le gérant de l'entreprise de terrassement, Olivier Ménard, remarque qu'il y a moins d'algues sur la plage : "C'est vrai que c'est un travail sans fin, ça nous arrive de venir et il n'y a rien alors que le lendemain la plage est envahie par les algues. Mais maintenant on fait en moyenne 200 tonnes de ramassage par marée depuis deux ans alors qu'autrefois on était au moins à 600 tonnes". 

50 000 euros de budget

Pour les deux mois de l’été un budget intercommunal de 50 000 € est attribué à la commune pour le ramassage des algues : "Depuis dix ans, c'est l'intercommunalité qui finance les opérations. C'est une plage où les algues sont souvent présentes, nous avons un plateau rocheux qui crée une abondance et il faut pouvoir gérer les enlèvements, ce n'est pas toujours facile, on a besoin de ce budget pour ne pas laisser la plage envahie" selon Éric Poissonnière, premier adjoint au maire.

Durant le mois d'août plusieurs autres ramassages d'algues vertes auront lieu sur la plage de Grandcamp-Maisy.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
algues vertes environnement nature