Le grand coeur de Nicolas Batum : le basketteur normand règle les frais médicaux d'un enfant malade

Le petit Sacha qui habite Toulouse a besoin d'une opération spéciale qui ne peut se faire qu'aux Etats-Unis, le basketteur normand et sa femme ont payé 40 000 euros pour que l'enfant puisse être soigné. Nicolas Batum voudrait que les sportifs s'engagent encore plus dans ce genre d'action.

Nicolas Batum #5 des Hornets de Charlotte (Caroline du nord - Etats Unis)
Nicolas Batum #5 des Hornets de Charlotte (Caroline du nord - Etats Unis) © STREETER LECKA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le petit Sacha, 7 ans, souffre d'une maladie très rare (maladie de Little). Il est né prématuré et se retrouve aujourd'hui atteint d'une infirmité motrice cérébrale.
Pour réduire ses douleurs et améliorer son quotidien, l'enfant a besoin d'une opération qui ne peut être réalisée que par le grand spécialiste mondial, un neurochirurgien américain.

Depuis longtemps, sa maman réunit des fonds et n'avait en cagnotte que 25 000 Euros. Restait à trouver les 40 000 manquant. La jeune association les Petites Bosses (spécialisée dans les dons de sportif) est parvenue au miracle en contactant la famille Batum.

Moins d'un an après la création officielle de notre association Les Petites Bosses, nous sommes très heureux d'annoncer notre participation au financement de l'opération de Sacha qui aura lieu en juin 2020 aux Etats-Unis. (Les Petites Bosses-page Facebook) 


"Nous nous sommes chargés de mettre en relation, Esther, la maman de Sacha avec Aurélie et son mari Nicolas Batum, basketteur NBA aux Charlotte Hornets. Sur les 65 000 € nécessaires pour financer l'opération, 40 000 € ont généreusement été offerts par la famille Batum rendant ainsi possible le projet de Sacha et de ses proches", explique l'association. 

 
Nicolas Batum et sa femme Aurélie souhaitent également, en plus du don d'argent, s'investir auprès de l'enfant dès son arrivée au Etats-Unis dans quelques semaines. 

La maman de Sacha témoigne de sa surprise et son espoir que d'autres "sportifs engagés"  accompagnent les enfants dans le besoin et la maladie. 
 

Nicolas Batum, enfant de Lisieux et Pont l'Evêque (où il jouait en club), est un basketteur au grand coeur.
Déjà au début du mois de février 2020, il touchait les twittos avec un beau geste pour un enfant atteind d'un cancer. Nicolas Batum lui a permis de décrocher une dédicace de son idole en NBA, Russel Westbrook. 
 
L'enfant a reçu des basket dédicacées, chez lui, grâce à Nicolas Batum. 
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball sport solidarité société pays d'auge
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter