"Le métissage est une richesse", la chanteuse guadeloupéenne et normande Lox'One, décrypte son premier album

durée de la vidéo : 00h00mn45s
Le morceau "Tu cours" est issu du premier album de la chanteuse caennaise Lox'One, album intitulé "Monorganik". ©France Television

Lox'One est auteure, compositrice et interprète. Pour créer son premier album, elle a puisé dans sa double culture normande et guadeloupéenne. Elle se confie à Jacques Perrotte sur le plateau de l'émission culturelle de France 3 Normandie "Bavette normande".

Depuis son plus jeune âge, Lox'One chante. Née à Lisieux (Calvados), d'une mère normande et d'un père guadeloupéen, elle a toujours ressenti le métissage comme une force.

"Malgré nous, quand on a une peau différente ou un accent différent, on amène un ailleurs que les gens voient, alors que nous pas forcément, et il faut faire avec. J'ai eu la chance d'aller en Guadeloupe assez petite et d'être en lien avec cette autre culture qui me constitue. Il a fallu que je trouve mon chemin entre cette image que les Normands avaient de moi, de quelqu'un qui vient d'ailleurs. Quand j'allais en Guadeloupe, il fallait que je fasse avec cette image de Normande, qui n'est pas de là-bas. C'est ce pont qui a nourri toute mon enfance. Dans la vie, je me positionne souvent comme quelqu'un qui fait le pont, le lien entre les gens et les situations" explique Lox'One.

Dès l'école primaire, elle prend des cours de musique, de théâtre et de danse. Confrontée au racisme, elle se bat d'abord avec les poings, puis, plus tard, avec les mots.

L'aventure du premier album

L'univers culturel s'est imposé à la jeune femme. Lox'One est choriste dans le groupe normand Positive Radical Sound, puis pour le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly. En 2020, elle décide de se lancer dans la composition de son premier album. C'est à ce moment que l'entité "Lox'One" prend forme "afin de me présenter au monde en tant qu'artiste" précise la jeune femme. Elle écrit les textes, compose la musique et interprète les sept morceaux, "pour savoir au fond de moi qui je suis" explique-t-elle. Monorganik sort le 21 mars 2024. Mono, car elle a tout fait seule et organique parce qu'à l'écoute, on ressent les éléments, la terre et le vent. L'opus s'ouvre avec la chanson intitulée "Orée". 

Je voulais cette montée en puissance. Ce morceau-là est comme un chemin. Il commence doucement et puis on s'élève parce qu'on brandit des choses à revendiquer pour cette humanité. Elle a encore des choses à défendre. Il y a trop d'injustices. C'est pour dire qu'on est tous sur le même plan. On doit être tous ensemble pour essayer que la terre nous supporte encore. On en est tous là. Il faut qu'on s'entraide. Ce n'est pas parce que l'autre est différent qu'il vaut moins, ou que je vaux moins.

Lox'One

Une femme de combats

Lox'One continue donc à se battre grâce à ses morceaux. Avec "En roue libre", elle s'engageait sur la place des femmes dans le sport et plus largement dans le monde. Le titre rend hommage à la coureuse cycliste Jeannie Longo. Sur le plateau de Bavette normande, l'émission culturelle de France 3 Normandie, elle offre un extrait du titre "Tu cours", a cappella. Le morceau invite à découvrir le monde et à se lancer dans l'introspection, deux thèmes chers à l'artiste. 

Émission Bavette normande diffusée le mercredi 22 mai à 0h10 sur France 3 Normandie / Rediffusion le mercredi 29 mai à 9h10.

À retrouver en replay sur france.tv

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité