Les huîtres du Calvados à nouveau comestibles et autorisées à la vente

La préfecture du Calvados a prononcé ce mardi 16 janvier la levée des restrictions concernant les huîtres de Grandcamp-Maisy et Gefosse-Fontenay. La vente des coquillages issus de la zone était interdite depuis fin décembre pour cause de norovirus.

Près de trois semaines après le coup de massue de l'interdiction de vente de leurs huîtres, les ostréiculteurs calvadosiens vont à nouveau pouvoir commercialiser leurs coquillages. Ils n'en avaient plus le droit depuis un arrêté pris le 29 décembre dernier en raison après plusieurs cas recensés d'intoxications alimentaires liées au norovirus.

Le délai de 28 jours respecté

La préfecture du Calvados a annoncé ce mardi 16 janvier que les restrictions étaient levées. Il faut en effet 28 jours pour qu'une zone contaminée retrouve une qualité sanitaire satisfaisante. La date de la dernière récolte d'huîtres remontait au 20 décembre. De plus, durant la période d'interdiction, aucune nouvelle intoxication n'a été recensée. 

Il est donc à nouveau possible de pêcher, ramasser, commercialiser et consommer des huîtres issues des parcs de la Baie des Veys, à savoir ceux de Grandcamp-Maisy et Gefosse-Fontenay. 

En revanche, la consommation et la vente des spécimens provenant de la zone de Saint-Vaast-la-Hougue sont encore prohibées. Toutefois, elle devrait être rouverte dans les prochains jours, à condition qu'aucune nouvelle intoxication alimentaire n'ait été portée à la connaissance des autorités sanitaires. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité