Clotilde Valter renonce à sa candidature aux législatives pour "combattre l'extrême-droite"

Publié le Mis à jour le

L'ancienne ministre de François Hollande a quitté la parti socialiste après l'accord conclu avec La France Insoumise. Clotilde Valter fait aujourd'hui le choix de ne pas se présenter dans la 3e circonscription du Calvados qui a été attribuée à un candidat LFI par la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale.

Elle avait laissé planer un doute. Comme Bernard Cazeneuve, elle n'approuve pas l'accord conclu à gauche dans la perspective des législatives. Comme l'ancien premier ministre, elle a quitté le Parti Socialiste dont elle ne comprend pas la ligne. Clotilde Valter n'écartait pas la possibilité de maintenir sa candidature dans la 3 circonscription du Calvados où elle s'était déjà présentée en 2017.

Après quelques heures de réflexion, l'élue de Lisieux a finalement choisi de jeter l'éponge. "Notre objectif était de combattre l’extrême droite, dont les scores lors de l’élection présidentielle ont battu des records inédits dans la circonscription : près de 40% au premier tour, un peu plus de 50% au second", écrit Clotilde Valter dans un communiqué publié ce mardi 10 mai 2022.

"Notre retrait permet aux candidats républicains de faire le meilleur score possible"

L'ancienne secrétaire d'État considère que son retrait "permet aux candidats républicains en présence de faire le meilleur score possible pour être en situation de battre l’extrême-droite si elle figurait au second tour", même "si notre décision nous prive de porter dans cette campagne les orientations fidèles à la Gauche humaniste, républicaine, sociale et européenne".

Dans le Calvados, une seule des six circonscriptions a été attribuée au Parti Socialiste. C'est Didier Canu qui a été investi dans la 3e pour la France Insoumise pour les élections des 12 et 19 juin prochains. Cet enseignant retraité était déjà candidat en 2017 mais n'avait avait obtenu que 8,6 % des suffrages. Avec 16 % des voix, Clotilde Valter, la candidate du PS, avait été éliminée au soir du premier tour dans dans cette circonscription où elle avait pourtant été élue députée en 2012.