Les commerçants de Lisieux portent le deuil avant Noël : "on nous achève"

Un peu plus de cent personnes ont participé ce matin à la manifestation des commerçants de Lisieux. De noir vêtus, en signe de deuil. Ils pleurent l'agonie de leurs commerces. Rouvriront-ils avant Noël ? 

Une scénographie pour cette manifestation : le noir pour le deuil, l'agonie dénoncée. Le tout en respectant les distances de sécurité.
Une scénographie pour cette manifestation : le noir pour le deuil, l'agonie dénoncée. Le tout en respectant les distances de sécurité. © Pierre-Marie Puaud/ France Télévisions
"Nos commerces sont en train de mourir. On nous achève", précise Laure Beaudet, présidente des vitrines de Lisieux. Près de 150 commerçants de la sous-préfecture du Calvados se sont réunis ce jeudi 12 novembre avant midi dans le centre-ville, quelques heures avant la nouvelle prise de parole de Jean Castex, le premier ministre.
Il y a maintenant deux semaines, le confinement était à nouveau appliqué avec la fermeture des commerces non essentiels. Agents immobiliers, Coiffeurs, estheticiennes, magasins de vêtements ou de décoration, restaurateurs, etc sont tous fermés. Certains peuvent assurer le click and collect quand leur activité le permet, d'autres non. Une situation qui les plonge dans le désarroi, alors qu'ils ont déjà vécu un arrêt de leur activité au printemps dernier de plusieurs semaines. Les comptabilités sont dans le rouge.
Cette situation est de moins en moins comprise  dans tous ces établissements qui s'étaient pliés aux gestes barrières et mesures de précautions sanitaires. 
 
Publiée par Les Vitrines de Lisieux # sur Jeudi 12 novembre 2020

Dans les premiers jours de décembre, tous espèrent pouvoir rouvrir avant Noël, afin de liquider leurs stocks et payer les factures qui s'accumulent. 

Une lettre a été déposé pour le Prefet du Calvados. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société économie crise économique