Pourquoi les conducteurs de bus Keolis sont en grève illimitée à Lisieux

Ils sont une trentaine de personnes et surtout des conducteurs de bus de la société de transport Keolis à mener une grève illimitée depuis le mardi 2 avril à Lisieux (Calvados). Des salariés dénoncent une dégradation de leurs conditions de travail depuis septembre dernier, après un changement de prestataire.

Des conducteurs de bus en colère. Depuis le mardi 2 avril 2024, une trentaine de salariés sont en grève au sein de l'entreprise Keolis à Lisieux dans le Calvados. Tous sont mobilisés devant le dépôt de la société pour dénoncer leurs conditions de travail.

Un mouvement social qui entraîne, par conséquent, des perturbations sur les lignes d'Astrobus, le réseau de transport de l'agglomération Lisieux Normandie.

80% des salariés en grève

"80% des salariés sont en grève et plus précisément des conducteurs, nous explique Dorothée Doyere, conductrice et représentant CGT de Keolis Lisieux Normandie. Nous ne sommes pas satisfaits de notre travail, cela ne peut plus durer", ajoute cette dernière.

Une colère qui est montée crescendo. En septembre dernier, la communauté d'agglomération a décidé de confier la gestion de l'ensemble de son réseau de transport à Keolis : "Avant, on était Keolis Bus Vert, mais depuis le 1ᵉʳ septembre 2023 nous avons été regroupés au sein de Keolis Lisieux Normandie qui gérait jusque-là le réseau urbain de la ville". 

Lors du changement de gestionnaire, la direction avait expliqué aux salariés que les accords ne changeraient pas : "On nous avait garanti que ce regroupement ne changerait rien ! Que les accords allaient être repris. Mais en réalité, nous n'avons plus de RTT, de primes de vacances et les jours fériés ne sont plus récupérables", lance Dorothée Doyere.

"300 euros en moins"

La société a été reprise avec la convention collective des transports. La conductrice déplore les conditions de salaires : "On perd 300 euros sur nos salaires par mois ! Les conditions de travail se dégradent jour après jour. Sans exagérer, on travaille quasi 13 heures par jour. On se lève à 4h30 du matin et on rentre chez nous à 20 heures ! Certes, on a des pauses, mais ce sont de longues journées !".

Une première rencontre avec la direction mardi en fin de journée n’a pas permis de trouver un accord. La grève est donc reconduite jusqu'à nouvel ordre.

Les lignes impactées

  
De son côté, la communauté d’agglomération Lisieux Normandie informe que de "fortes perturbations" sont à prévoir.

Pour l'instant, seules les lignes principales 3, 4 et 5 circuleront à des horaires adaptés. Les lignes 1, 2 et « Ex » ne seront pas opérationnelles. Les cinq lignes de proximité du cœur de l’agglomération ne seront pas en service.

Aucun car ne circule sur les lignes complémentaires 25, 26, 27, 28, 31, 36, 37, 39 et 43. Les autres lignes seront en service aux horaires habituels.

Les bus scolaires sont également impactés. À noter, qu'aucune circulation n’est assurée sur les lignes S3, S5, S6, S17, S20, S23, S27, S29, S30, S31 et S32.

En revanche, les services de transport à la demande (Astro Proxi, Access, Pro ZI, Flexo Gare), restent opérationnels.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité