Cet article date de plus de 5 ans

Livarot : les antennes relais font tourner le lait

Le dernier producteur de lait sur cette commune qui a donné son nom au célèbre Livarot est menacé par la présence d'antenne relais. La mortalité chez les veaux augmente et le lait a été déclassifié. 
© France 3 Normandie
Les antennes relais font tourner le lait ©France 3 Normandie

Reportage de Rémi Mauger et Gildas Marie 
Interviennent Jean-François et Erika Levillain exploitants agricoles et Sébastien Oursel électricien

Depuis décembre, les derniers producteurs de lait de Livarot vivent l'enfer. Les vaches produisent moins, les veaux ne veulent plus voir le jour et le lait perd en qualité. L'année dernière une nouvelle antenne relais est installée à proximité de l'exploitation. L'opérateur assure une puissance limitée, un watt seulement  soit de quoi faire tout juste briller une ampoule.
Un simple test pourtant réussit à convaincre les plus sceptiques. Un téléphone portable  ou un câble électrique devant l'étable et on peut voir la télé, plus besoin d'antenne ! 
Les Levillain ont vu leur production déclassifiée par les coopératives. Ils sont sous la menace d'un arrêt de collecte. Après avoir consulté un spécialiste, un champ electro magnétique se crée du fait de la présence des antennes et d'une ligne à haute tension toute proche. Seule solution, des travaux dont le coup reste prohibitif pour ce couple d'agriculteurs.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays d'auge agriculture économie télévision santé technologies