Le Normand Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de la génération Platini, s'est éteint

Michel Hidalgo, en 1989 / © Jacques DEMARTHON / AFP
Michel Hidalgo, en 1989 / © Jacques DEMARTHON / AFP

Ancien sélectionneur de l'équipe de France (de 1976 à 1984), Michel Hidalgo s'est éteint ce jeudi à Marseille. Né dans le nord de la France, il avait passé son enfance et tapé dans ses premiers ballons en Normandie.

Par CM

Il avait 87 ans. C'est à Marseille, chez lui, entouré de sa famille, que Michel Hidalgo s'est éteint ce jeudi. Il est décédé "naturellement d'épuisement", ont précisé ses proches à nos collègues de Franceinfo

Génération dorée

Avec la mort de Michel Hidalgo, c'est un peu tout le football français qui est ce jeudi en deuil. Les livres d'histoire footballistique retiendront notamment son passage à la tête de l'équipe de France, une sélection nationale qu'il entraina de 1976 à 1984 et qui compta, durant cette période, nombre de légendes, à commencer par Michel Platini, Alain Giresse ou Dominique Rocheteau. Avec cette génération dorée, il a remporté le premier titre de l'histoire des Bleus avec la victoire lors de l'Euro 1984 organisé en France.

Sa carrière fut aussi marquée par l'une des pages les plus sombres de l'histoire de football français, du point de vue des supporters, la fameuse demie-finale de Coupe du monde perdue face à l'Allemagne (RFA à l'époque) à Séville en 1982. Elle fut aussi entachée par une condamnation dans l'affaire des comptes de l'OM, dont il fut le manager de 1986 à 1991.
 

Mais la carrière footballistique de Michel Hidalgo fut déjà bien remplie avant de prendre les rênes de l'équipe de France (joueur au Stade de Reims avec Raymond Kopa, à l'As Monaco, président du syndicat des joueurs) et débuta en Normandie.

Premier contrat pro au Havre

Car si Michel Hidalgo est né à Leffrinckoucke, dans le Nord de la France, c'est à Mondeville qu'il passa toute sa jeunessse. Son père, ouvrier métallurgiste, vient travailler à la SMN et la famille s'installe au plateau. C'est là que le jeune Michel Hidalgo tape dans ses premiers ballons. Après une exode en Mayenne durant la guerre, les Hidalgo reviennent à Mondeville en 1946. Avec son frère, Michel joue à l'Espérance avant de rejoindre l'US Normande avec qui il sera champion de Normandie junior en 1952. C'est toujours en Normandie qu'il signera son premier contrat professionnel : le HAC.

Installé à Marseille, Michel Hidalgo n'avait pas oublié la Normandie de sa jeunesse. Et c'était réciproque. L'enfant diu Plateau étaient revenus en 2011 à Mondeville pour les 80 ans de l'USOM. Deux ans plus tard, il était de rtour pour inaugurer la halle des sports à son nom, le deuxième équipements sportifs de la commune baptisé Michel Hidalgo après le stade en 2002.
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus