De la Normandie au Chiffonniers du Caire

Gros plan sur un projet porté par Nicole Ameline, la députée du Calvados et Présidente du comité des Nations Unies de lutte contre les discriminations faites aux femmes.

Par Stéphanie Potay

1971. Sœur Emmanuelle arrive au quartier des chiffonniers du Caire, les habitants vivent dans des conditions extrêmement difficiles, la condition féminine, comme toujours dans pareille situation de dénuement, est une condition qui ne se pose pas...Aucun enfant scolarisé, mariage précoce, un bébé sur quatre meurt à la naissance. Soeur Emmanuelle fait bâtir une école. Dix ans après, l'école compte plus de 1000 élèves. Dans le quartier, un maillage se met en place: jardin d'enfant, centre de couture ou encore centre de loisirs. Une expérience que la député du Calvados Nicole Ameline, également Présidente du comité des Nations Unies de lutte contre les discriminations faites aux femmes veut accompagner encore plus loin.

Egalité professionnelle

ll s'agira d'aider le gouvernement égyptien dans sa politique d'égalité professionnelle, à travers un projet qui touchera des centaines de jeunes filles. Ce projet, portée par la député ex-ministre de la parité et de l'égalité, aura comme principal objectif l'émancipation des jeunes égyptiennes. En soutien, les entreprises du CAC 40 qui portent le projet de centre de formation pour des centaines de  jeunes filles. Elles seront formées  à de nouveaux métiers en phase avec les besoins du monde d'aujourd'hui, notamment dans le monde du digital.
A terme, ce projet pourrait se décliner dans d'autres pays pauvres du bassin méditerranéen. 

Reportage Catherine Berra et Carole Lefrançois: 

chiffonniers du caire



Sur le même sujet

Les + Lus