Le wingfoil, quèsaco ? Si le sport est peu connu c’est parce qu’il est nouveau. Le wingfoil est une discipline tendance qui séduit de nombreux adeptes.

Le wingfoil, une discipline peu connue

La wing c’est l’aile hybride qui se situe entre une voile de planche à voile et une aile de kitesurf. Le foil c’est une aile profilée qui se déplace dans l'eau et transmet une force de portance à son support. En additionnant les deux, le wingfoil c’est alors un « sport hybride entre la planche à voile et le kitesurf, mais avec des foils c’est-à-dire ces engins qui nous permettent de voler au-dessus de l’eau », décrit Julien Goasguen, organisateur de la Vikwing. Un véritable tapis volant des mers qui n’est pas pour déplaire les amateurs de sports nautiques et de glisse.

Les 2 et 3 avril 2022, l’événement Vikwing propose d’initier les curieux à un nouveau sport de glisse : le wingfoil, et ce en marge de deux jours de compétition et d’ateliers découverte à Ouistreham. Une première en Normandie.

Une compétition de wingfoil à enjeu mondial

A Ouistreham, la compétition de wingfoil est une première en Normandie. Une cinquantaine de participants sont attendus durant tout le week-end. Si l’activité est plutôt fun et ludique, elle n’en reste pas moins officielle. En effet, les résultats seront qualificatifs pour les championnats de France et du Monde. Deux jours donc nécessaires pour se rôder et bien démarrer la saison. Mais le week-end n’est pas réservé aux professionnels. Amateurs et curieux sont aussi les bienvenus autour d’ateliers d’initiation et de découverte de la discipline.

Au départ, on voyait le foil comme très élitiste. Aujourd’hui, le grand public peut en faire. Ça a explosé en deux ans.

Julien Goasguen, organisateur de l’événement Vikwing

C’est l’objectif aussi derrière ce week-end sportif. Attirer toujours plus de monde à la pratique du wingfoil. Car c’est un sport accessible, d’après Olivia Piana : « ce qui est top avec le wingfoil c’est que c’est hyper polyvalent. Et c’est un sport super facile physiquement par rapport au windsurf ou au kitesurf, le matériel est léger ». Bon, on ne précisera pas qu’Olivia Piana est tout de même championne du monde de wingfoil, rien que ça !

Le wingfoil, un sport qui a le vent en poupe

Côtes normandes ou méditerranéennes, quelle que soit la marée, avec le wingfoil « on peut naviguer partout et dans beaucoup de conditions différentes », précise la championne originaire de Marseille. Ce qu’il faut finalement, c’est du vent. « En wind tu t’éclates parce qu’il suffit juste d’un peu de vent qui forme un de houle et tu te régales ». Une simplicité apparente qui explique l’essor que connaît l’activité nautique depuis maintenant deux ans.

Avec ce week-end sportif, le Vikwing espère séduire le grand public. Si la participation a été limitée à cinquante coureurs, les organisateurs comptent bien accueillir plus de monde dans les années à venir. Car ils croient en la discipline. Et Olivia Piana partage leur avis : « c’est quelque chose que l’on fait ensemble. Ça va devenir un sport très familial ».