Pays d'Auge et Deauville : des galettes vendues pour soutenir les restaurateurs en grande difficulté

Tous les ans, les disciples d’Escoffier, de la délégation Normandie du grand Ouest, vendent des galettes au profit d'une cause. Une fois n'est pas coutume, cette-fois, ce sera pour les restaurateurs. Certains d'entre eux sont dans une grande difficulté financière, après plusieurs mois de fermeture.

200 galettes vendues à Deauville ou Pont-l'évêque, ce week-end. Opération les "Galettes ont du coeur."
200 galettes vendues à Deauville ou Pont-l'évêque, ce week-end. Opération les "Galettes ont du coeur." © Matthieu Bellinghen/ France Télévisions

C'est un geste de solidarité qui leur fait mal au coeur. Cette année, leur opération solidarité "les galettes ont du coeur" ne sera pas dédiée à la recherche ou à une grande cause, mais à "la famille des restaurateurs."

Il y'a beaucoup de casse dans notre profession surtout pour ceux qui étaient installés depuis moins d'un an, sans historique de comptabilité pour pouvoir obtenir les aides promises. C'est terrible aussi pour tous les maraîchers qui écoulaient leur production grâce aux restaurateurs. On s'est dit qu'on devait nous aussi faire quelques chose pour ceux d'entre nous qui sont vraiment dans la galère. Cette vente sera redistribuée aux plus malchanceux

Jacques Collet, Chef des Disciples d'Auguste Escoffier

 

Ainsi des grands chefs se sont réunis ces derniers jours pour fabriquer avec 25 kilos de frangipane, environ 200 galettes des rois, vendues au profit des leurs, choisis parmi ceux en grande difficulté.

Elles seront à vendre (vous les reconnaissez au logo "les Galettes ont du coeur") 12 euros sur les marchés de Deauville, Lisieux, Touques, Pont l'Evêque et Dives sur Mer. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société covid-19 pays d'auge