• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le quai de Ouistreham bientôt adapté au cinéma, avec Juliette Binoche

Juliette Binoche a confirmé son intention d'incarner Florence Aubenas dans une adapation de son livre le quai de Ouistreham au festival de San Sebastian en le 26 septembre 201/8 / © Juan Herrero/EPA/Newscom/MaxPPP
Juliette Binoche a confirmé son intention d'incarner Florence Aubenas dans une adapation de son livre le quai de Ouistreham au festival de San Sebastian en le 26 septembre 201/8 / © Juan Herrero/EPA/Newscom/MaxPPP

Le livre de Florence Aubenas paru en 2010 avait mis en lumière le difficile quotidien des femmes de ménage qui oeuvrent sur les car-ferries. Le réalisateur Emmanuel Carrère fera appel à des comédiens non-professionnels pour que son film ait l'authenticité d'un documentaire. Tournage prévu en 2019. 

Par Pierre-Marie Puaud

Le quai de Ouistreham,  "c'est un livre extraordinaire".


Elles sont ces femmes qu'on croise et qu'on ne regarde pas. Ou qu'on ne risque pas de croiser : à l'heure où elles travaillent, les entreprises dorment. Pendant quelques mois, Florence Aubenas a partagé le quotidien des femmes de ménage qui lavent les bureaux, les halls de gare et les ferries qui font escale.

Le quai de Ouistreham "raconte quelque chose du chômage, du monde du travail précaire, de la vie des gens qui ont des heures de-ci de-là, avec d'énormes trajets, et qui ont du mal à boucler leurs fins de mois", s'émeut Emmanuel Carrère. L'écrivain va aujourd'hui réaliser l'adaptation cinématographique de ce livre qu'il juge "extraordinaire".

Le quai de Ouistreham, éditions de l'Olivier, 2010

Le quai de Ouistreham. Archive France 3 Normandie, février 2010. reportage de Pierre-Marie Puaud et Franck Bodereau.
 


Juliette Binoche pour incarner Florence Aubenas, une journaliste en immersion

Elle voulait pénétrer cette zone grise de notre monde du travail. Florence Aubenas est venue s'installer à Caen, parce qu'elle n'y connaissait personne. Elle a pris le travail qu'on réserve le plus souvent aux femmes qui n'ont pas de qualification : le ménage. Pendant des mois, le journaliste a "transpiré sous la blouse". Elle a fait des heures, tôt le matin, tard le soir. "On travaille tout le temps sans vraiment avoir du travail. On gagne de l'argent sans vraiment gagner notre" vie écrivait-elle dans le quai de Ouistreham, le livre qui a rendu compte de cette expérience en 2010.

"Elle raconte cela d'une manière juste et chaleureuse, estime Emmanuel Carrère qui était invité de l'émission Boomerang sur France Inter ce jeudi 4 octobre. Dans son livre, Florence Aubenas s'efface. Elle parle de ses personnages, sans s'étendre sur ses états d'âme. Aujourd'hui, il s'agit de raconter l'enquête." Juliette Binoche incarnera donc la journaliste. Elle sera "la part de fiction du film".

Boomerang, France Inter, émission du 4 octobre.
 

 

Emmanuel Carrère a passé un mois en repérage à Caen et à Ouistreham

 

L'écrivain et réalisateur, qui n'a plus tourné de long-métrage depuis La Moustache en 2005, veut que son film garde "la dimension documentaire du livre". Tous les rôles (sauf celui de Juliette Binoche) seront donc tenus par des comédiens non-professionnels. Emmanuel Carrère a discrètement séjourné dans la région pendant un mois au printemps dernier. Il a repéré d'éventuels lieux de tournage avec l'aide de Normandie Images, l'agence d'accueil des tournages. Au cours de son séjour, il a tourné des bouts d'essai avec des femmes de ménages semblables à celles qui furent "les camarades de travail de Florence Aubenas", sur le quai de Ouistreham. Le tournage est prévu en 2019. Il devrait normalement avoir lieu en Normandie.

Sur le quai de Ouistreham : reportage dans une des entreprises qui avait recruté Florence Aubenas (Pierre-Marie Puaud et Franck Bodereau, archive France 3 Normandie, février 2010)

 



 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Elections européennes Dimanche en politique 19 mai 2019

Les + Lus