Trouville-sur-Mer: Il graffe les murs de la ville pour donner de la joie aux passants

Les pochoirs de Fox in Trouville. Deux femmes puissante Jane Goodall et Nina Simone / © Fox in Trouville
Les pochoirs de Fox in Trouville. Deux femmes puissante Jane Goodall et Nina Simone / © Fox in Trouville

Fox in Trouville sort la nuit pour installer de grands pochoirs sur les murs de la ville. Huit portraits de femmes sont visibles dans le centre ville de Trouville. L'idée de l'artiste : donner de la joie, créer de l'échange et de la réflexion avec les passants.

Par Sabine Daniel

Son nom de graffeur et son site Instagram sont signés  Fox in Trouville. La voix est douce et posée. Fox est quelqu'un de calme et pondéré. Dans la vie, il dessine pour lui, pour les autres, pour vivre et pour le plaisir. L'idée de passer à l'Art de rue n'est pas nouveau.

Au début, j'ai fait des petits dessins très discrets sur le chemin de l'école pour ma fille. Mais pendant le confinement j'ai voulu passer à autre chose.

L'idée des grands pochoirs portraits est venue assez vite. Ne restez plus qu'à les mettre en place bien en vue dans les rues du Cantre Ville de Trouville-sur-Mer

"Ce sont des héroïnes, des femmes qui ont marqué leur époque. Je mets leur nom dessous pour que les passants puissent se renseigner sur elles, sur ce qu'elles ont fait. J'aime bien l'idée de dialogue, d'échange avec les inconnus. "

Pour l'instant, 7 grands portraits sont visibles sur les façades: La sicilienne Goliarda Sapienza, auteur de "L'art de la joie"; Jane Goodall, l'éthologue anglaise défenseuse des chimpanzés; Nina Simone, la musicienne américaine ; Jeanne Corbet, l'héroïne du "grand secret"de Barjavel; l'artiste cubaine Carmen Herrera; l'artiste animalière Rosa Bonheur et la journaliste féministe Mona Chollet
 

Douze portraits composeront la série " portraits de femmes. La prochaine à découvrir dans les rues de Trouville- sur-Mer devrait être: Camille Claudel, la sculptrice, muse de Rodin.

"L'idée de mes oeuvres dans la rue c'est de donner de la choix aux gens, de leur faire un clin d'oeil amusant comme quand j'ai créé de fausses plaques de rue....Je ne détériore rien. Je suis pas là pour choquer, juste pour amuser ou intriguer"

 

Les fausses plaques de rue de Fox in TRouville ne se substituent pas aux vraies. Elles les accompagnent. / © Fox in Trouville
Les fausses plaques de rue de Fox in TRouville ne se substituent pas aux vraies. Elles les accompagnent. / © Fox in Trouville


J'aime l'art de la rue car une fois l'oeuvre finie. Elle ne m'appartient plus. C'est un geste gratuit envers autrui

Fox souhaite rester discret . Son site instagram montre quelques unes de ses oeuvres cachées dans sa ville. Les trouvillais ont bien de la chance. Le travail de Fox est beau et intelligent. Espérons qu'il sera apprécié à sa juste valeur par les passants.



 

Sur le même sujet

Les + Lus