VIDÉO. Rénovation : comment bien isoler sa maison avec des matériaux récupérés ou naturels

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Hauville
Direction Reviers (14) pour la visite d'un chantier d'éco-rénovation.
Direction Reviers (14) pour la visite d'un chantier d'éco-rénovation. © France Télévisions

Pour ce dernier jour de la semaine, Anne Boétie et son équipe vous proposent des conseils pour rénover votre maison et cultiver votre potager en hiver.

Si vous n’êtes pas du genre à passer le week-end qui arrive au chaud dans le canapé, notre vidéo du jour pourrait vous intéresser : on vous explique comment bien isoler un logement tout en respectant l’environnement. Si vous êtes plutôt grand air, Vincent Chatelain vous donne des conseils pour cultiver votre potager en hiver. Enfin, pour ceux d’entre vous qui préfèrent rester au chaud, rien ne vous empêche de revoir les vidéos de cette semaine, en lien en bas de cet article.

durée de la vidéo : 10min 00
Anne Boétie et son équipe vous proposent des conseils pour rénover votre maison et cultiver votre potager en hiver. ©France Télévisions

Aujourd’hui direction Reviers, dans le Calvados pour rencontrer Jean-Baptiste. Il est en plein chantier de rénovation de sa maison et va nous faire profiter de ses conseils pour réaliser des économies d’énergie. 

Menuisier, charpentier, spécialiste de l’écoconstruction et du réemploi : vous pouvez nous faire confiance, notre guide sait de quoi il parle. Cette maison, Jean Baptiste souhaite s’y installer avec sa famille, mais avant il va réaliser une isolation thermique. Le but : atteindre les performances des constructions modernes exigées par la norme BBC : Bâtiment Basse Consommation.

Pour me chauffer j’utiliserai uniquement un poêle à granulés, normalement, ça ne devrait me couter que 280 euros par an.

Jean-Baptiste

Partir de l’existant

Ce qui étonne quand on pénètre dans la maison encore en travaux, c’est que Jean-Baptiste a conservé certains éléments très anciens. C’est le cas par exemple du plancher de l’étage, fait de terre, de paille et de bouse de vache qui était utilisée comme liant autrefois.

Je le garde, car il n’y avait pas lieux de le démonter. Un plancher en terre permet de garder la chaleur dans la maison. Le poêle à bois va chauffer la terre, et quand il sera éteint, la terre va restituer la chaleur : c’est l’inertie thermique.

Jean-Baptiste

Des matériaux issus du réemploi

Jean-Baptiste travaille en partie avec des matériaux de réemploi. La laine de roche qu’il utilise pour l’isolation intérieure provient d’un chantier de déconstruction. Si ces panneaux ont déjà eu une première vie dans des bureaux, ils n’ont pas pour autant perdu leurs qualités. 

Cette laine a été testée par des étudiants ingénieurs en construction, et ils ont pu démontrer qu’elle avait les même caractéristiques qu’un matériau neuf.

Jean-Baptiste

Sur l’ossature bois de l’extension de la maison, Jean-Baptiste pose des panneaux de 15 cm d’épaisseur en laine de bois. A l’intérieur, ça sera la laine de roche de récupération. Le mur est bien isolé et orienté plein sud, le soleil se chargera de réchauffer la pièce.

Le réemploi se pratique aussi sur le chantier : les déchets issus des travaux ne sont pas tous partis à la déchèterie. Jean Baptiste a utilisé les gravas pour refaire des talus dans son jardin, les pierres ont servi pour faire une terrasse.

C’est du bon sens de réutiliser les matériaux, c’est aussi un énorme gâchis d’énergie d’utiliser toujours du neuf : il faut transformer les matières premières, transporter, commercialiser. Et pour les gravas c’est dommage de tout enfouir en décharge, alors que beaucoup de choses peuvent resservir.

Jean-Baptiste

Des matériaux "biosourcés"

Quand il ne trouve pas son bonheur dans les circuits du réemploi, Jean Baptiste privilégie les matériaux « biosourcés », c’est-à-dire produits à partir de matières naturelles, respectueuses de l’environnement. C’est le cas des laines de bois ou encore de ces intrigants panneaux noir en liège expansé.

C’est tiré de l’écorce du chêne liège, on le chauffe et il augmente de volume, un peu comme du pop-corn. C’est insensible à l’humidité, donc ça permet de traiter tous les sous-bassements, les parties basses des murs.

Jean-Baptiste

Au dernier étage, pour isoler les sous pentes, notre hôte a opté pour la laine de bois : 28 cm d’épaisseur en tout. Cet isolant a le mérite d’être écoresponsable et il et d’une grande qualité hygroscopique : le bois absorbe l’excès d’humidité et la diffuse quand l’air est sec.

Avant rénovation, cette maison ancienne était une véritable passoire énergétique. Elle avait la pire note sur un barème qui va de A à G. Aujourd’hui, l’ensemble des travaux engagés par Jean-Baptiste lui ont permis d'obtenir la note B qui équivaut aux performances d'une maison neuve.

Si vous souhaitez être conseillé pour rénover votre logement, vous pouvez consulter la Maison de l'habitat de votre secteur. Jean-Baptiste Rouzin est membre de la coopérative Les Chantiers de Demain.

Retrouvez Vous Êtes Formidables du lundi au vendredi à 9h05 sur France 3 Normandie et en replay sur france.tv.

Et pour revoir toutes les vidéos de la semaine, c'est ici :

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.