La Première ministre Elisabeth Borne en visite dans sa circonscription de députée

Plus sur le thème :

Elisabeth Borne était en visite surprise ce samedi 17 juin dans sa circonscription du Calvados, là où elle a été élue il y a 1 an, quasiment jour pour jour.

Est-ce sa dernière venue dans sa circonscription en tant que Première ministre ?  Sur le marché d'Aunay-sur-Odon, Elisabeth Borne est venue prendre la température aux alentours de 10 heures. Elle avait été élue ici en 2022 lors des élections législatives. 

"Je viens ici pour écouter précisement ce qui va, il y a des choses qui vont bien, les gens le disent : "Continuez !". Et puis, il y a évidemment des gens qui ont des difficultés. On parlait par exemple de la tuberculose bovine qui est évidemment un sujet de préoccupation importantes pour les agriculteurs, s'il y a des points à améliorer, on va le faire", indique la Première ministre.

Une visite qui ne fait pas l'unanimité

Même si la Première ministre n'a pas été accueillie par des bruits de casseroles, ce passage dans la région n'a pas fait que des heureux. "C'est du pipeau ! D'abord, ce ne sont pas ses terres, elle n'est pas de cette région là, elle n'est pas de Vire. Elle fait de la communication pour redorer l'image du gouvernement", estime une habitante. 

Pour une commerçante du marché, à l'inverse, cette visite est courageuse. "Je trouve que c'est bien qu'elle se déplace sur le marché pour voir, sur le terrain, comment ça se passe et rencontrer différentes personnes."

Je n'ai pas forcément d'avis négatif, je pense qu'elle fait son travail du mieux qu'elle peut, avec la fonction qu'elle occupe.

Commerçante du marché d'Aunay-sur-Odon

France 3 Normandie

durée de la vidéo : 00h02mn03s
Elisabeth Borne était en visite surprise ce samedi 17 juin dans sa circonscription du Calvados, là où elle a été élue il y a 1 an, quasiment jour pour jour. ©A. Guérard/S. Derrien/ France Télévisions

Dans l'après-midi, la Première ministre s'est ensuite rendue à Vire pour le festival de l'élevage.

Quant au séisme qui a touché l'Ouest de la France, la Première ministre a exprimé "toute sa solidarité avec les populations". Elle a également déclaré que l'on "va évidemment s'assurer que tout le monde ait accès à un relogement".

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité