Y aura-t-il des huîtres à Noël ?

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Le constat est le même partout en France : les huîtres présentent un retard de croissance. Un casse-tête pour les ostréiculteurs normands. Le mois de décembre représente en effet 30% de la consommation d'huîtres. 

Par Aurélie Misery

Il faut 4 ans pour qu'une huître atteigne une taille idéale. Mais cette année, la croissance n'a pas été au rendez-vous. "Cela représente 30 % de perte de production", explique Philippe Gaurier, ostréiculteur à Gouville-sur-mer, dans la Manche. 

Le nombre d'huîtres de la taille n°3, celle prisée pour les fêtes, est en effet insuffisante. "On va essayer de valoriser un peu plus la n°4, la plus petite, mais ce ne sera pas évident car pour les fêtes, le consommateur est habitué à un produit.

Le manque de pluie nécessaire au phytoplancton pourrait être une des causes de cette croissance faible. 

Les producteurs attendront le dernier moment pour récolter les huîtres en espérant qu'elles profitent des dernières semaines pour rattraper le retard de croissance.  

Reportage Matthieu Bellinghen et Carole Lefrançois 
Sont interviewés :
Philippe Gaurier
Ostréiculteur à Gouville-sur-mer
Julien Lafosse
Ostréiculteur à Blainville-sur-mer

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus