• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La carte scolaire fait des mécontents

Partout en France, Les Inspections Académiques préfigurent actuellement la carte scolaire dans le primaire pour la rentrée prochaine. Un dossier explosif comme chaque année.  Une manifestation avait lieu ce jeudi 14 mars devant l'inspection académique à Rouen.

Par Julie Howlett

Venus d'Yvetot, Boos ou Petit Quevilly, ils se sont fait entendre de l'Inspecteur d'Académie. Des professeurs des écoles, des parents d'élèves et leurs enfants se sont déplacés. Tous souhaitent le maintien de leur classe pour la rentrée 2019.

C'est ce jeudi 14 mars que le Comité technique spécial départemental (CTSD) s'est réuni à Rouen pour acter les projets de fermetures de classes. Cette préfiguration des ouvertures et fermetures de classes pour la rentrée 2019/2020 a été réalisée à partir du nombre d'élèves inscrits dans les classes en novembre 2018.
 


Syndicats, professeurs des écoles et parents d'élèves dénoncent une politique comptable de l'apprentissage.
Ils demandent également que soient pris en compte les créations d'habitations qui vont amener des familles supplémentaires avec des enfants notamment sur Boos près de Rouen. 


Arbitrages rendus mercredi 20 mars


Mercredi 20 mars, Le conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) rendra ses arbitrages pour la rentrée 2019/2020. Une manifestation est d'ailleurs prévue devant la préfecture.
Créations et fermetures de classes seront ensuite réexaminés à la marge en juin et septembre, à la rentrée.


Le reportage de Eric Proença-Pina et Bruno Belamri 

Avec les interventions de :
Zina Nigaud, secrétaire locale FCPE Boos
Yvette Duboc, adjointe au maire éducation & enseignement Yvetot (UdG)
Marceau Privat, représentant SNUipp-FSU 76
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus