• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Foucart, dans le pays de Caux, les habitants et le maire défendent leur gare

Après avoir fermé la gare de Virville fin 2018, la Région envisage de supprimer les arrêts des trains TER à Foucart et Bolbec-Nointot au second semestre 2019. Le maire de Foucart et les usagers ne comprennent pas la décision, et espèrent faire changer d'avis la Région.

Par Julie Howlett

Cette gare locale et ses 8 trains quotidiens sur la ligne Rouen-Le Havre, vivent leurs  dernières heures. La Région envisage de fermer cette halte à partir de l'année prochaine. L'alternative, sera alors de prendre le train à Bréauté, à 16 kilomètres de là.

Des bus de rabattement vers la gare de Bréauté-Beuzeville sont également envisagés mais les usagers, qui s'estiment une dizaine à prendre le train à cet arrêt chaque jour, ne sont pas convaincus notamment pour des raisons écologiques.

La Région met en avant l'intérêt général


Pour la Région Normandie il s'agit de refondre l'offre ferroviaire, sa nouvelle compétence. Elle entend favoriser l'intérêt général. C'est ce que met en avant Jean-Batiste Gastinne, vice-président de la Région en charge des transports :

Quand vous arrêtez un train pour une personne et encore, vous pénalisez le modèle économique général de la ligne. Il y a environ 700 personnes à bord du train. Or, rendre attractif notre schéma de transport c'est aussi faire attention à tous ceux qui sont dans le train et qui pourraient être beaucoup plus nombreux si on améliorait la performance globale de la ligne.

Mais le maire de Foucart Antoine Servain ne l'entend pas de cette oreille. Et il en revient de l'équité territoriale : 

Les TER sont faits pour des dessertes locales. Si on supprime notre arrêt, celui entre Yvetot et Bréauté, c'est 30 kms sans arrêt. Ce n'est plus de la desserte locale.

Une réunion est prévue ce jeudi 14 mars. La dernière chance pour les usagers de la gare de Foucart de garder leur ligne.


Le reportage de Karima Saïdi et Charles Behr 

Avec les interventions de :
Lucie Grindel, usagère de la gare de Foucart
Ludovic Coignet, usager de la gare de Foucart
Jean-Baptiste Gastinne, vice-président de la Région en charge des transports
Antoine Servain, maire de Foucart

A lire aussi

Sur le même sujet

La cathédrale de Rouen a connu plusieurs incendies

Les + Lus