Compteur Linky : 180 normands en procès au tribunal de Caen demandent à Enedis de revoir sa copie

© IP3 PRESS/MAXPPP
© IP3 PRESS/MAXPPP

180 consommateurs Normands en procès à Caen pour s'opposer à l'installation des nouveaux compteurs intelligents Linky. Ils demandent l'application du principe de précaution vis à vis de ces nouveaux équipements qui font polémique un peu partout en France.

 

Par Alexandra Huctin

Jusqu'en Décembre 2021, les usagers sont dans les textes libres de refuser l'instalation du petit " boîter jaune " devenu le compteur de la colère qui fait disjoncter . Mais entre les textes et la réalité, c'est parfois différent. Entre les usagers poussés à l'installation par enedis et les sociétés prestataires et ceux qui refusent mordicus Linky, beaucoup ne savent plus quoi penser.

Linky ou pas Linky ?

Le procès qui se tient ce 28 février 2019 à Caen va permettre de poser le débat : Les plaignants  demandent l'application du principe de précaution vis à vis de ces nouveaux équipements qui font polémique un peu partout en France.
Ils exigent aussi le démontage des Linky déjà en place et de pouvoir désormais refuser l'installation du compteur..

Parmi les 180 plaignants , tous normands et membre de l'association RCEN ( Rassemblement Citoyen en Normandie) certains sont venus avec un certificat médical précisant une sensibilité aux ondes.


Moi je demande à Enedis d'enlever ce compteur qui me rend malade mais impossible d'obtenir gain de cause, explique une plaignante


Vidéo FRANCE 3 Normandie- Les explications au tribunal avec Matthieu Bellinghen et Chritophe Meunier :
 
Procès des anti Linky : pourquoi ?


Vidéo FRANCE 3 Normandie - Entretien avec Marylise Sabat de l'association  Rassemblement Citoyen en Normandie ( RCEN):

"On refuse de se voir imposer l'implantation d'un engin connecté dans notre domicile, que ce soit à l'intérieur ou l'extérieur. C'est pas le boitier en lui-même qui est dangereux, c'est la tecnologie utilisée. Le courant porteur qui circule dans des réseaux non blindés qui peut provoquer un échauffement, un rayonnement électrique ou électromagnétique. Et ça c'est dangereux pour la santé."

Retrouver l'intégralité de ses explications ci-dessous :
 
Les usagers contre Linky se sont réunis en association
 


Le compteur comunicant Linky c'est une problématique très large : on touche à la santé et à la liberté, aux données personnelles et à la propriété privée, explique RCEN qui regroupe les usagers contre Linky


L'association vient en aide aux personnes qui refusent d'installer Linky chez eux. Mais il faut savoir résister à l'incitation faite par Enedis et les installateurs privés mandatés ( les sociétés prestataires). Des courriers, des appels téléphoniques, des gens qui sonnent à votre porte : beaucoup de témoins racontent cette pression faite sur vous quand les travaux se réalisent dans votre quartier ou votre commune. Il est difficile de dire non à Linky !


Vidéo FRANCE 3 NORMANDIE :
Dès le début des installations le bras de fer a commencé. Ce compteur qui permet aussi par la suite de ne plus subir "le relevé de compteur et la présence obligatoire du résident " envoie chaque nuit les informations de votre consommation du jour à Enedis. 
 
Linky : les riverains s'opposent


En juin 2018, l'émission de France Télévision Envoyé Spécial s'interressait à la révolte des anti-Linky : 

"Des milliers de Français refusent l’arrivée de ce nouveau compteur dans leur foyer, et certains affirment même vivre un enfer depuis son installation. Tous craignent que cet appareil "intelligent" ne collecte toutes leurs données personnelles."

A revoir ci-dessous
L'émission Envoyé spécial de Juin 2018 consacrée à la "bataille Linky"
 

 Un compteur intelligent utilisant la fibre Optique comme aux Pays-Bas

Ces consommateurs voudraient réveiller la conscience des politiques et obliger Enedis à changer de compteur. Plus de Linky certes, mais un autre type de compteur intelligent utilisant la fibre optique. Aux Pays-Bas ce changement d'equipement a été opéré malgré le surcoût.
Il serait plus sûr. "Notre combat s'arrête le jour où cette décision est prise en France", précise l'association et ses réprésentants.

Le jugement sera prononcé le 4 Avril 2019.

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus