Confinement : comment reconnaître ces faux-gendarmes qui arnaquent les automobilistes pendant le confinement ?

© PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Ils sont sur les routes, munis d'un brassard de la gendarmerie et vous demandent 135€ d'amende à payer en liquide. Des escrocs qui profitent du confinement pour se remplir les poches. Les gendarmeries françaises appellent à la plus grande vigilance. 

Par A.L.

C'est un appel national relayé sur Facebook par la gendarmerie de l'Orne : "Faux gendarmes en tenue civile ! Attention aux escrocs". 
 

Le message est clair : méfiez-vous, il existe des personnes, munies d'un brassard de la gendarmerie, qui arrêtent des automobilistes en se faisant passer pour des gendarmes. Le but : mettre une amende pour non-respect du confinement et empocher les 135€ d'amende.

Comment reconnaître les escrocs ? 

Le moyen le plus efficace pour reconnaître ces escrocs est de demander une carte professionnelle. En cas de refus, composez le 17.

De plus, sachez qu'en France, "les gendarmes ne peuvent jamais imposer, contre la volonté du contrevenant, le paiement immédiat et en liquide d'une contravention sur les lieux de commission de l'infraction" explique la gendarmerie nationale.

De nombreux cas d'escroqueries ont été recensés partout dans le pays depuis le début du confinement. N'oubliez pas, le meilleur moyen d'y échapper : c'est de ne pas sortir de chez vous ! 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus