Coronavirus : ces entreprises solidaires avec les soignants en Normandie

Solidarité partout... et par tous. Pendant la crise sanitaire, ces entreprises de la région Normandie ont décidé d'apporter un soutien logistique et matériel aux soignants. Tour d'horizon des initiatives ! 

Par solidarité avec les soignants, certaines entreprises normandes ont fait évolué leur production pour équiper le personnel de santé. C'est le cas de l'entreprise caennaise Dans ma culotte.
Par solidarité avec les soignants, certaines entreprises normandes ont fait évolué leur production pour équiper le personnel de santé. C'est le cas de l'entreprise caennaise Dans ma culotte. © Dans ma culotte
En cette période de confinement, la solidarité des entreprises s'organise autour du personnel de santé. 

Des voitures aux visières

En Normandie, plusieurs entreprises ont dû fermer leurs portes. C'est le cas de l'usine Renault, à Sandouville près du Havre (Seine-Maritime). Depuis le 16 mars, plus aucun véhicule utilitaire ne sort de l'usine. Mais plusieurs centaines de visières de protection sont produites chaque jour par des ingénieurs grâce à des imprimantes 3D.

Les visières de protection pour les soignants c'est bien, je pense que Renault se devait de le faire pour apporter de la solidarité dans cette période.

Les ouvriers s'inquiètent néanmoins quant aux modalités de reprise.

"Nous restons très attentifs à la sécurité des employés. Les ingénieurs qui travaillent sur site, une petite centaine je dirais, sont bien équipés. Ils ont des masques mais ils sont trés peu ! Une reprise précipitée pour les autres 1 000 autres employés pourraient nous mettre en danger", explique Fabien Gloaguen, delegué syndical Force Ouvrière. 

 

via GIPHY

Ils avancent masqués

En Normandie, seules 4 entreprises artisanales ont pour l'instant décroché l'accord de la Direction Génerale de l'Armement pour fabriquer des masques en tissu. Comme la maison de Couture Romain Brifault, installée à Morgny la Pommeraie (Seine-Maritime), ou encore la Tricoterie du Val-de-Saire, société normande basée à Valcanville dans la Manche.

Sans accord, certaines entreprises font évoluer leurs productions habituelles pour participer elles aussi à "l'effort national". Le 5 avril dernier, nous informions que la start-up de protections hygiéniques caennaise Dans ma culotte se mobilisait pour confectionner des masques en tissu anti-projections. "Un petit exploit" de rapidité, expliquait sa co-fondatrice Noelle Papay.
 

Avec ses masques “couture”, la maison Romain Brifault installée à Morgny la Pommeraie (76) participe à l'effort national.
Avec ses masques “couture”, la maison Romain Brifault installée à Morgny la Pommeraie (76) participe à l'effort national. © Romain Brifault


"Ce type de masque est destiné à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation sociale imposées par le gouvernement dans le cadre d’une pandémie. Ils contribuent à limiter la propagation de la contamination, notamment dans le cadre professionnel."


L’entreprise normande Saint James (Sud-Manche), célèbre pour ses marinières, s'est également lancée dans la confection de masques. Avec le souci du style en plus, l'usine produit des masques-marinières !
 

Saint James, la célèbre marque de marinière, habille le personnel soignant de masques... marinières ! La sécurité d'abord et le style en prime.
Saint James, la célèbre marque de marinière, habille le personnel soignant de masques... marinières ! La sécurité d'abord et le style en prime.



"Nous avons pu livrer nos premiers masques. L’usine de Granville appartenant au groupe Aptar Pharma en est la première bénéficiaire. En équipant 3400 salariés avec un masque anti-projection en tissu, elle rend ainsi disponible 3400 masques FFP2 pour le Centre Hospitalier du Mont Saint-Michel", peut-on lire dans cet article. 
 


Les communes aussi s'organisent pour apporter un soutien matériel aux hôpitaux. À Neufchâtel en Bray (Seine-Maritime), la la Communauté de communes a a organisé depuis son siège, le jeudi 9 avril 2020, une distribution de 10 000 masques à destination des professionnels de santé.

 

La Communauté de communes Bray Eawy a acheté 10 000 masques pour les redistribuer gracieusement aux professionnels de santé.
La Communauté de communes Bray Eawy a acheté 10 000 masques pour les redistribuer gracieusement aux professionnels de santé. © France Télévisions



"Nous avons acheté 10 000 masques en ce début de semaine. Cet apès-midi, ces 10 000 masques ont été mis à disposition des professionnels de santé des 46 communes du territoire communautaire. Les maires ont également été sollicités et peuvent repartir avec 100 masques pour mettre à disposition auprès des personnes vulnérables dans leurs communes ou des personnes qui jouent un rôle important dans leur commune je pense notamment aux aides ménagères", a précisé Nicolas Bertrand, président de la Communauté de communes Bray Eawy.  

Ils manient l'alcool sans le boire

 

via GIPHY

 

Les usines de parfum des Lampes Berger, situées à Grand-Bourgtheroulde dans l'Eure, sont mobilisées depuis plus de deux semaines pour troquer leur production de parfum habituelle, en flacons de gel hydroalcoolique. L’objectif : fabriquer près d'un million de flacons de solutions hydro-alcoolique. 
 

Les solutions hydro-alcoolique remplacent temporairement les flacons de parfum des Lampes Berger de Grand-Bourgtheroulde (Eure).
Les solutions hydro-alcoolique remplacent temporairement les flacons de parfum des Lampes Berger de Grand-Bourgtheroulde (Eure). © © Maison Berger Paris / Eric Lombaert / France Télévisions


"Cette production de solutions hydro-alcooliques est une manière de remplir deux objectifs : contribuer à l'effort commun ; contribuer à l'économie de l'entreprise et de la région. Cela permet également à nos salariés de venir travailler", expliquait à nos équipes de journalistes le PDG de Maison Berger Paris, Olivier Sillion

C'est bon pour le moral...

Alors que nous entamons le week-end de Pâques, l'entreprise Ferrero a annoncé offrir 17 000 oeufs Maxi Kinder Surprise aux personnels soignants dans 16 hôpitaux en France pour apporter " de la gourmandise et du soutien à l'approche des fêtes de Pâques, synonymes de moments passés ensemble, en famille". 

"Dans cette période bouleversée pour tous, il était important pour l'entreprise de continuer à diffuser l'esprit de Pâques auprès de celles et ceux qui se dévouent pour nous chaque jour, loin de leurs familles ; sans oublier les personnes hospitalisées, isolées de leurs proches", informe le groupe Ferrero. 
 
Pour l'occasion, Ferrero a également lancé un kit solidaire téléchargeable. Il contient notamment des affiches à placarder dans les halls d'immeubles pour apporter un peu de réconfort à son prochain, avec des surprises chocolatées à déposer sur les paillassons.
 

via GIPHY


Un bon moyen de se remonter le moral pendant les fêtes... et de rester en lien !
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société solidarité entreprises économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter