Coronavirus : le nombre de chômeurs en forte augmentation en Normandie

En avril 2020, le nombre de demandeurs d'emploi en Normandie inscrits en catégorie A a explosé de 26,1% par rapport au mois précédent. Une hausse sans aucun doute liée au coronavirus et et au confinement. Il y a désormairs 211.010 chômeurs dans la région.
Le nombre de chômeurs a bondit de 26% en avril en Normandie à cause de la crise du coronavirus.
Le nombre de chômeurs a bondit de 26% en avril en Normandie à cause de la crise du coronavirus. © France Télévisions
C'est l'une des conséquences directes de l'épidémie du coronavirus et des deux mois de confinement. À fin avril 2020, en Normandie, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 211 010. Ce nombre augmente de 30,2% (soit +48 910 personnes) en un an et de 26,1% en par rapport à fin mars 2020.

C'est plus que la moyenne nationale qui compte une augmentation de 23,7% en un mois.
 

Dans les départements normands

En un mois, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente dans les cinq départements normands :  
En un an, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente dans les cinq départements normands :   


En catégories A, B, C et en un an, le nombre de demandeurs d’emploi augmente dans les cinq départements normands : +4,7% dans la Manche, +3,8% dans le Calvados, +1,3% en Seine-Maritime, +1,2% dans l’Orne et +0,2% dans l’Eure.


Au niveau national

À fin avril  2020, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 4 315 700. Ce nombre augmente de 27,6% en un an et de 23,7% en un mois.

Le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), s'établit à 5 766 800, à fin avril 2020. Ce nombre augmente de 3,3% par rapport à avril 2019 et de 3,7% par rapport à mars 2020.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société déconfinement économie