Coronavirus en Normandie : Tout est fermé MAIS vous pouvez toujours commander à manger !

Edouard Philippe l’a annoncé samedi 14 mars les lieux "non indispensables à la vie du pays" sont désormais fermés afin de limiter la propagation du coronavirus. On fait le point sur ce qui est encore ouvert.
Les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations-services, les banques et les bureaux de tabac et de presse restent ouverts, en pleine crise du coronavirus.
Les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations-services, les banques et les bureaux de tabac et de presse restent ouverts, en pleine crise du coronavirus. © Sebastien JARRY / MAX PPP
Désormais, c’est l’ensemble des lieux "non indispensables à la vie du pays" qui ferment et ce, "jusqu’à nouvel ordre" annonce le premier ministre Edouard Philippe, samedi 14 mars, en direct du ministère de la santé. Ces mesures sont prises en vue de limiter la propagation du coronavirus en France. Les bars, les restaurants, les discothèques, les cafés et les cinémas sont désormais fermés.

Les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations-services, les banques et les bureaux de tabac et de presse restent ouverts. Des consignes de sécurités sont à respecter dans ces lieux. La Préfecture du Calvados vient de tweeter ces règles : limiter les sorties pour répondre aux besoins de première nécessité, respecter une distance entre les clients, pratiquer les gestes barrières.
 

Qu’en est-il des livraisons à emporter ?


Il est à noter que les livraisons de repas à domicile continuent en France. L’application "Uber eats" a, par exemple, annoncé par mails à ses abonnés, ce dimanche 15 mars, que son service continuait de fonctionner, "laissant comme toujours aux restaurants et aux livreurs le choix de décider s’ils souhaitent continuer à utiliser l'application".

Des conditions de livraisons "sans contact" sont proposées aux livreurs et aux clients. "Nous vous conseillons ainsi de laisser un commentaire dans l'application Uber Eats pour demander à votre livreur de laisser votre commande sur le pas de la porte", peut-on lire dans le communiqué.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société