Culture à domicile : Badiane le duo qui chante dans sa salle de bain pendant le confinement

Le répertoire du duo Badiane se peaufine et éclot en plein confinement du Coronavirus : une échappatoire musicale pour contrecarrer l'enfermement physique, matériel et superficiel.

© Badiane
France 3 Normandie vous propose dans "Culture à domicile" de découvrir des artistes normands à travers des vidéos de leur travail en situation de "confinement". Car même en cette période particulière, les artistes ne s'arrêtent pas de créer.

Badiane, c'est un un duo épicé à l'identité jazz aux premiers abords, un doux mélange de saveurs d'Orient et d'Occident en passant par les Balkans.

Avec Rémi Pacault (guitare) & Claire Ledan (voix, violoncelle, scie musicale).

Plus d'infos sur Badiane
Duo Badiane
Badiane un duo, à la ville comme à la scène.
Claire Ledan (30 ans) et Rémi Pacault (35ans) sont confinés dans leur maison du Mont Gargan sur les coteaux de Rouen, avec vue imprenable sur la ville aux cent clochers.

Ils estiment ne pas être les plus a plaindre pendant cette période difficile, parce qu'ils ont la chance d'avoir un jardin.
Ils profitent de ce temps libre "imposé" pour vivre tout simplement, avec une autre notion du quotidien.

L'impression d'être en résidence artistique

Pour le coup, ils ont quelques jours pour créer, temps qui n’est pas toujours évident à trouver habituellement.
 

Le confirnement a un impact considérable sur notre vie d'artistes.
Là, c’est moins la joie, plus de concerts, plus de spectacles, donc plus de salaire.
Absolument tout a été annulé du jour au lendemain, avec le risque de perdre en plus nos statuts d'intermitents du spectacle selon la durée du confinement.
Rémi Pacault 

Badiane : Libertango

Ils télétravaillent et ne perdent pas une minute de ce temps précieux qu'ils transforment en notes positives.

Ils doivent gérer à la fois la communication de leur groupe et la diffusion de leur musique.
Contacter les organisateurs de festivals, les salles de spectacles, tout faire pour décrocher des contrats pour les saisons à venir…
Mais ils savent pertinemment que les collectivités culturelles pâtiront forcément des conséquences du Coronavirus.

Ils savourent internet et les réseaux sociaux en cette période confinée

Cette vie sociale virtuelle leur permet de continuer à transmettre de la culture aux moins chanceux qu'eux, qui se retrouvent seuls ou à plusieurs dans de petits espaces et pour beaucoup sans jardin.

Mais ils profitent également de cet "arrêt de la vie en communauté" pour se déconnecter du numérique, et se "re connecter" à eux-mêmes. 

Depuis leur salle de bain où l'acoustique est la meilleure ou encore perchés sur le toit de la maison, ils enregistrent ces petites douceurs, (accompagnés par une chorale d'oiseaux )
Il parait que leurs voisins sont les premiers ravis!

Pourquoi avoir décidé de partager cette vidéo avec nous?

D’abord pour le plaisir de jouer, puis pour apporter notre pierre à l’édifice artistique en ligne, trouver une mise en scène originale…et puis on officialise aujourd’hui même la sortie de ce duo Badiane (facebook, site internet…).
Alors comme ce projet est tout nouveau tout beau, on en profite pour le faire connaitre un peu…
qui sait, si un programmateur tend l’oreille à ce moment là !

Et bien c'est tout le mal que nous leur souhaitons.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique région normandie coronavirus/covid-19 santé société