Dangers du monoxyde de carbone : les acteurs de santé normands vous informent

Publié le Mis à jour le

Avec l'arrivée du froid, il est nécessaire de contrôler les chaudières au gaz et au fioul, sources principales d'intoxication au monoxyde de carbone.

Un gaz indétectable par nos sens



Inodore, incolore, toxique et mortel : le monoxyde de carbone est un gaz indétectable par nos sens. Chaque année en France, on compte 3 000 personnes intoxiquées et une centaine de décès liés à ce gaz. En Normandie l'année dernière, 77 personnes ont subi une intoxication.



Premiers signes d'intoxication



L'Agence régionale de santé vous informe pour vous protéger de ces incidents domestiques. Les premiers signes sont des maux de tête, nausées, malaises ou vomissements. Il faut immédiatement aérer le logement.



En ligne de mire : le lieu d'habitation



La majorité des intoxications se produisent à domicile. Les principales sources d'intoxication sont les chaudières au gaz et au fioul auxquelles s'ajoutent des facteurs favorisant, tels qu'une mauvaise aération.



Principaux gestes de prévention

_ Contrôler vos installations de chauffage et les chauffe-eaux

_ Faire ramoner les conduits de fumée et vérifier leur étanchéité

_ Aérer régulièrement le logement et ne jamais obstruer les grilles d'aération

_ Ne pas utiliser en continu les chauffages d'appoint



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité