• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Elections européennes : quels enjeux en Normandie ?

Elections européennes : quels enjeux en Normandie ? / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Elections européennes : quels enjeux en Normandie ? / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Le scrutin des élection européennes se déroule ce 26 mai 2019. Un seul tour pour élire les députés européens pour 5 ans à la proportionnelle. Quels sont les enjeux en Normandie ? Quel sera le rôle de ces députés ? Explications :

Par Franck Besnier & Catherine Gauberti

Pléthore de listes, faible participation ?

A moins d'un coup de théâtre aussi important qu'inattendu, la participation devrait être faible alors que le nombre de listes, qui s'explique en partie par les règles du scrutin, n'a jamais été aussi élevé : 34 listes sont en lice.

Voir les clips officiels des listes regroupés dans un article de FrancetvInfo en cliquant sur ce lien

Ce grand nombre de listes engendre d'ailleurs parfois des casse-têtes démocratiques pour les 2 884 communes normandes. A Epron par exemple, commune de 1.600 habitants au nord de Caen, le maire, Franck Guéguenniat a dû emprunter des panneaux aux communes voisines pour satisfaire au code électoral... D’autres ont acheté des panneaux de bois et certains ont même proposé aux candidats de coller leurs affiches directement sur des bâtiments municipaux.

La commune de Brésolette dans l’Orne a moins d’habitants  (24 recensés en 2016) que le nombre de listes en compétition !

Ce sont 751 élus dont 79 Français qui sont appelés à siéger au sein de l’Union Européenne pour une durée de 5 ans. 
L’Assemblée est actuellement composée de 36% de femmes et de 64% d’hommes et l’âge moyen des eurodéputés est de 51 ans contre 48 ans pour un député français.
36 % de femmes au Parlement européen sortant de mai 2019 / © Parlement Européen
36 % de femmes au Parlement européen sortant de mai 2019 / © Parlement Européen


Au Parlement européen, les députés ne sont pas regroupés par pays mais par groupe politique. Explications ci dessous :


Dans l'infographie ci dessous : 
Composition politique du Parlement Européen dans sa globalité et composition de la délégation française (Deux onglets)


 

Connaissez-vous vos députés normands ?

Les députés sortants normands sont au nombre de trois et tous sous étiquette Rassemblement National :
Nicolas Bay (RN), 42 ans, il est un des fidèles de Marine Lepen, il est également conseiller régional.
Gilles Lebreton (RN), 61 ans, il est conseiller municipal de Montivilliers en Seine-Maritime
Christelle Lechevallier (RN), 51 ans, de Falaise (Calvados), elle a remplacé Marine Lepen en 2017 quand cette dernière a été élue à l’Assemblée Nationale.

En  2014, les électeurs normands avaient donc plébiscité la liste Front National de Marine Lepen qui avait remporté plus de 26% des suffrages (2 points de plus qu’au niveau national), reléguant à 4 points derrière elle (22%) la liste UMP de Brice Hortefeux. Le PS avait obtenu 13%, le modem 10% et Europe-Ecologie un peu plus de 8%.  

Une des questions est de savoir si aujourd'hui le Rassemblement National pourrait arriver en tête dans une région où le vote des campagnes lui a souvent été favorable mais où aujourd’hui, les électeurs ruraux semblent être les premiers à ne plus avoir confiance dans l’Europe .

Comment voteront les villes ? La liste La République En Marche qui bénéficie du soutien de deux membres du gouvernement (Edouard Philippe et Sébastien Lecornu) va-t-elle arriver en tête dans une région détenue par le centriste Hervé Morin ?
Le résultat de ce scrutin sera sans doute très commenté à un an des municipales.
 
 

Elections européennes, les enjeux Normands : Dimanche en Politique

Elections européennes Dimanche en politique 19 mai 2019


Le 26 mai,  nos représentants au parlement européen seront élus. Les députés sont désignés pour une durée de 5 ans.
A J-7 de l'élection, Franck Besnier invitait autour de la table, pour débattre de quelques-uns des enjeux du scrutin :
  • Pascal Buléon, politologue et enseignant-chercheur au CNRS à Caen.
  • Arnaud Brenetot, Géographe et Enseignant à l’université de Rouen.
  • Ludovic Jeanne, Enseignant à l’école de management de Normandie.
 
 

Des Européennes avant le 75ème anniversaire du Débarquement et le Bréxit ?

En Normandie, ces élections auront un retentissement particulier à quelques jours des commémorations du 75ème anniversaire du débarquement où le rôle de l’Europe dans le maintien de la paix ne manquera pas d’être mis en avant mais au moment où l’on s’apprête à rendre hommage aux alliés qui ont débarqué en Normandie en 44, la possible sortie de l’Angleterre de L’UE (reportée  au 31 octobre) apparaît comme une fausse note dans cette partition européenne.
 
 

L'union européenne, comment ça marche ?


Parce qu'il est toujours bon de revoir ses fondamentaux et parce que l'Europe, pour la majorité d'entre nous, cela paraît compliqué et confus, voici un rappel pédagogique sur le fonctionnement de cette institution. (Source : europa.eu)


L'Union européenne n'est pas un Etat, mais une organisation qui ne peut agir que sur la base des compétences que les Etats ont bien voulu lui transférer. Tout au long de la construction européenne, l'UE a reçu de plus en plus de compétences. Elle agit désormais dans de très nombreux domaines.
 
Une organisation fondée sur des traités

La structure juridique de l'Union européenne repose sur des traités, ratifiés par les Etats membres. Le dernier traité ratifié est le traité de Lisbonne. C'est lui qui fixe l'ensemble des compétences de l'Union européenne.


Les compétences de l'Union
   
 L'Union européenne se différencie des organisations internationales classiques par son modèle d'intégration qui va au-delà de la coopération traditionnelle entre Etats. Les Etats membres ont délégué en effet une partie de leurs compétences aux institutions européennes.
Ainsi, à côté des pouvoirs nationaux et locaux existe un pouvoir européen fondé sur des institutions démocratiques (Parlement européen) ou indépendantes (Commission, Conseil, Banque centrale...), mandatées pour intervenir dans plusieurs domaines.

A retenir ! Au sein de l'Union européenne, chaque Etat membre continue de peser fortement sur les décisions européennes à travers le Conseil de l'Union européenne et le Conseil européen.
 
Une journée européenne en Normandie

 

L'étendue de la compétence de l'Union européenne dépend des domaines concernés :
  • soit les Etats ont décidé de transférer l'intégralité de leurs compétences dans un domaine : c'est par exemple le cas en matière douanière, monétaire ou de commerce extérieur. On parle alors pour l'Union européenne de compétences exclusives. Dans ce cas, l'Union européenne est la seule à pouvoir légiférer et adopter des actes contraignants. Les pays de l'UE ne sont pas habilités à le faire eux-mêmes, sauf si l'UE les autorise à mettre en place ces actes.
  • soit les Etats n'ont transféré qu'une partie de leurs compétences, on parle alors de compétences partagées. Il s'agit du cas le plus fréquent : marché intérieur, agriculture, environnement, transports... Dans ce cas, l'Union européenne et ses Etats membres peuvent chacun légiférer et adopter des actes contraignants. L'Union européenne agit alors à la place des Etats quand l'action commune est considérée comme plus efficace que celle des Etats agissant séparément (selon le principe de subsidiarité);
  • soit la compétence principale reste du ressort des Etats membres, mais l'UE peut appuyer leur action : il s'agit des compétences d'appui. C'est le cas en matière d'éducation (programme Erasmus + par exemple), de recherche, de tourisme, de sport, de santé publique...
  • enfin, l'UE possède des compétences particulières qui lui permettent de prendre des mesures pour veiller à ce que les Etats membres coordonnent leurs politiques économiques, sociales et de l'emploi, et de mener une politique étrangère et de sécurité commune (PESC) dans laquelle le Conseil garde un poids prédominant.
 
Conseil européen, Commission européenne, Parlement européen et Conseil de l'Union Européenne : comment ça marche ? / © Parlement européen
Conseil européen, Commission européenne, Parlement européen et Conseil de l'Union Européenne : comment ça marche ? / © Parlement européen


Des institutions propres

L'Union européenne a ses propres institutions :L'Union européenne compte également deux organes consultatifs : le Comité économique et social européen et le Comité des régions. 

Dans la plupart des cas, les décisions sont prises par le "triangle institutionnel" composé de la Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil des ministres. Mais c'est le Conseil européen qui fixe les grandes orientations de l'Union européenne.  
La France joue un rôle important dans toutes ces institutions européennes, du fait du poids de sa population et de son rôle moteur dans la construction européenne.

 


Un budget propre

Le budget européen est adopté tous les ans et s'inscrit dans un cadre financier pluriannuel, déterminé tous les 7 ans. Il permet d'assurer le fonctionnement de l'UE et de mettre en oeuvre  les politiques communautaires.
Pour la période 2014 - 2020, le budget de l'UE s'élève à 960 milliards d'euros (engagements), c'est-à-dire 3,7% de moins que pour la période 2007-2013.
 
Quels sont les revenus d'un député élu au Parlement européen en 2019 ? / © Parlement européen
Quels sont les revenus d'un député élu au Parlement européen en 2019 ? / © Parlement européen

Une relation privilégiée avec d'autres organisations européennes

L'Union européenne coopère avec d'autres organisations européennes, notamment :
  • le Conseil de l'Europe : fondée en 1949, cette organisation intergouvernementale, installée à Strasbourg, est chargée de défendre les droits de l'Homme et la démocratie et de valoriser l'identité culturelle européenne. Le Conseil de l'Europe est à l'origine de la Convention européenne pour la sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales (CEDH) signée en 1950 ;
  • l'Association européenne de libre échange (AELE) : créée en 1960, elle regroupe aujourd'hui la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein et favorise les échanges économiques entre ces pays ;
  • l'Espace économique européen (EEE) : signé en mai 1991, en vigueur depuis janvier 1994, il associe les Etats membres de l'Union européenne aux pays de l'AELE (hormis la Suisse). L'accord ouvre le Marché intérieur de l'Union aux pays de l'AELE.

►►► Connaissez-vous bien le Parlement européen ? Testez vos connaissances avec le Quizz de FranceTV info. Attention c'est un véritable défi : si vous obtenez plus de 15/20 : direction Strasbourg directement !

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'un agriculteur converti au bio grâce à Danone

Les + Lus