Cet article date de plus de 6 ans

Elections régionales en Normandie: la question de l'énergie dans la campagne

A l'approche des élections régionales, la rédaction de France 3 Normandie vous propose une série de reportages sur les grands thèmes de la campagne. Dans la région la plus nucléarisée de France et à l'heure du développement des énergies marines renouvelables, l'énergie est l'un d'entre eux.
"L'énergie est un enjeu naturellement important en Normandie parce que l'énergie en Normandie ça veut dire plus de 25 000 emplois et parce que les anciennes régions normandes ont toujours accompagné les efforts de l'Etat vers les nouvelles méthodes de production énergétiques", explique Christophe Boutin, professeur de droit constitutionnel. 

A une époque, ces nouvelles méthodes de production énergétiques étaient nucléaires. La Normandie est aujourd'hui l'une des régions les plus nucléarisées de France (10 000 emplois rien que pour la Basse-Normandie) avec ses trois centrales et ses sept réacteurs. Sans oublier son site de retraitement des déchets à la Hague mais aussi l'EPR dont le chantier n'en finit plus d'être retardé. Le nucléaire, c'est aussi l'un des principaux points de clivage, si ce n'est le seul, sur la question de l'énergie en Normandie. Le PS, la coalition de droite LR/UDI/Modem, Debout La République, le FN et le Front de Gauche y sont favorables contrairement aux écologistes d'EELV et Nouvelle Donne.

A l'exception du FN qui demande un moratoire sur l'éolien offshore et terrestre, toutes les formations politiques se déclarent favorables au développement des énergies marines renouvelables. Avec 600 km de côte, ses vents et ses courants, la région est en passe de devenir la grande vitrine de ces nouvelles méthodes de production énergétique. Trois parcs éoliens offshores doivent voir le jour au large de Courseulles-sur-Mer, Fécamp et Le Tréport (75 éoliennes pour chacun de ces parcs pour assurer les besoins de 630 000 personnes chacun). Au Raz-Blanchard, c'est un projet de ferme hydrolienne qui doit être prochainement lancé.

Avec ces projets, c'est aussi toute une industrie qui va se développer dans la région: une usine de pales d'éoliennes à Cherbourg-Octeville, deux usines d'éoliennes au Havre. Et à chaque fois, des dizaines d'emplois à la clé. Si sur certains de ces projets, la concrétisation tarde à venir, les collectivités locales ont déjà apporté massivement leur soutien: 50 millions d'euros en Basse-Normandie pour l'acquisition des terrains et l'aide à la filière.


Reportage de Franck Besnier avec Franck Bodereau, Sylvain Rouil et Claude Leloche
Intervenants:
- Cyrille Gachignat, chef du Pôle Energie-Climat
- Christophe Boutin, professeur de droit constitutionnel, politologue

durée de la vidéo: 02 min 59
Elections régionales en Normandie: la question de l'énergie dans la campagne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections réunification de la normandie fusion des régions réforme territoriale