Après l'impressionnant incendie de la charcuterie Guy-Guy, un sous-affluent de la Seine pollué

Après l'incendie de l'entreprise Guy-Guy de produits charcutiers et traiteurs de Damville, à Mesnils-sur-Iton, le mercredi 24 avril 2024, un sous-affluent de la Seine, l'Iton, est pollué. Des mesures sont prises par la préfecture.

Après l'incendie de l’entreprise Guy-Guy de produits charcutiers et traiteurs de Damville, à Mesnils-sur-Iton, le mercredi 24 avril 2024, une pollution de l'Iton, un sous-affluent de la Seine, a été repérée.

Une station d'épuration saturée

"Les eaux d'extinction de l’incendie du bâtiment, d’une surface supérieure à 2000 m², par leur volume et les matières charriées, ont en effet saturé les capacités de la station et entraîné la disparition des bactéries nécessaires aux opérations de retraitement des eaux usées", indique la préfecture de l'Eure dans un communiqué, vendredi 26 avril 2024.

Des mesures préventives

Elle précise cependant que les captages d’eau potable ne sont pas impactés par cette situation, "qui ne présente donc pas de danger direct pour la santé humaine".

Des mesures sont cependant prises à titre préventif :

  • La base de loisirs de Damville est fermée par arrêté municipal.
  • La pêche est interdite sur l’Iton dans les communes de Mesnils-sur-Iton, Sylvains-les-Moulins, Le Val-Doré, Champ-Dolent, Gaudreville-la-Rivière et Glisolles par arrêté préfectoral publié ce vendredi matin.
  • L’abreuvement direct des animaux dans le cours d’eau est interdit en règle générale.

La direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) autorise l’exploitant de la station d’épuration à réimplanter de nouvelles bactéries afin que le retraitement des eaux puisse reprendre dans les meilleurs délais.

Pour rappel, les bâtiments d’exploitation de la charcuterie Guy Guy ont été ravagés par un important incendie, en début de journée du mercredi 24 avril 2024. 48 pompiers ont été engagés au plus fort du sinistre.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité