Eure : Bernay capitale de la voltige aérienne depuis des décennies

Cet aéroclub normand, spécialisé dans la voltige a formé des générations de pilotes. En août 2021, l'un d'entre eux se classait quatrième aux championnats du monde.

L'histoire qui unit Bernay et les avions est ancienne puisque l'aérodrome de cette commune de l'Eure a été créé en 1934 par des passionnés d'aviation, dont d'anciens pilotes militaires de la Première Guerre mondiale.

Dans les années 50 une petite usine est installée près des pistes pour la construction d'avions de tourisme. Des ateliers repris ensuite par Auguste Mudry pour y produire les fameux avions de voltige de la série "CAP".

Une pépinière de champions

Avec l'un de ces "CAP", l'aéroclub de Bernay se lance en 1977 dans la voltige et va former des générations de pilotes qui s'illustreront dans les plus grandes compétitions internationales.

C'est encore le cas en 2021 avec Grégory Fromont. Celui qui est aujourd'hui pilote de ligne a appris à voler à l'aéroclub de Bernay lorsqu'il était adolescent.
Tenté par la rigueur des figures imposées des compétitions de voltige, il s'est lancé dans cette discipline en 2018 en revenant se former à Bernay.

Un choix couronné de succès puisque fin juillet 2021 Grégory Fromont a réussi à participer aux championnats du monde de voltige où il a fini quatrième !

Précision et rigueur

La  pratique de la voltige demande une spécialisation et beaucoup de rigueur comme le précise l'un des instructeurs de l'aéro-club de Bernay :

"Quand on débute, la qualification de pilote de voltige s'obtient en une quinzaine, une vingtaine d'heures de vol."

Pour monter au niveau championnats du monde, là, ce sont plusieurs dizaines d'heures par an, après avoir gravi tous les échelons jusqu'à la qualification monoplace pour arriver à briller en compétition."

Eric Tahon,
instructeur et champion de France par équipe 2017

durée de la vidéo: 02 min 20
VIDEO : Bernay (Eure), capitale de la voltige aérienne depuis des décennies

L'aéro-club de Bernay a plusieurs avions très performants permettant d'initier et de former les jeunes pilotes à la voltige. L'avenir de la discipline se prépare aussi grâce à une collaboration avec le constructeur de Toulouse Aura Aéro pour de futurs vols sur un avion de voltige à moteur électrique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique sport