Deux mois après l'évasion de Mohamed Amra, la police judiciaire lance un appel à témoins

Le 14 mai 2024, un fourgon pénitentiaire est attaqué au péage d'Incarville dans l'Eure et le détenu Mohamed Amra s'est enfui. Deux agents pénitentiaires sont tués. La police judiciaire lance un appel à témoins deux mois après les faits.

Il y a presque deux mois, le péage d'Incarville dans l'Eure faisait l'objet d'une terrible attaque. Le 14 mai 2024, vers 11 heures, un fourgon pénitentiaire est attaqué et le détenu Mohamed Amra s'est évadé.

Un appel à témoins dans l'Eure et la Seine-Maritime

Plusieurs personnes, organisées en commando et équipées d'armes de guerre, ont tiré sur les véhicules pénitentiaires, tuant deux agents et blessant trois autres.

La police judiciaire mène l'enquête et lance un appel à témoins. Elle recherche toute personne présente le 14 mai 2024 entre 10 heures et 12h, entre Acquigny et Évreux, ou plus généralement dans l'Eure et en Seine-Maritime, ayant été témoin d'événements suspects ou inhabituels, ou ayant vu les véhicules utilisés par les malfaiteurs.

Pour rappel, un véhicule Peugeot 5008 noir immatriculé EY-134-FY qui a servi de voiture bélier, a été incendiée sur place. Mohamed Amra et les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite à bord de deux voitures : une Audi S5 blanche immatriculée CZ-328-HK, et une BMW série 4 noire immatriculée ED-398-RH.

Un numéro vert

"Ces deux voitures étaient successivement incendiées à Houetteville (Eure), vers 11h20, puis à Gauville-la-Campagne (Eure), vers 11h50", précise la police nationale dans son appel à témoins.

Si vous avez des informations, vous pouvez contacter la direction nationale de la police judiciaire au numéro vert gratuit 0800 35 83 35 ou envoyer un mail à dnpj-oclo-temoin@interieur.gouv.fr

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité